Maison A la une Nétanyahou à nouveau interrogé pour corruption

Nétanyahou à nouveau interrogé pour corruption

442
0
PARTAGER

Le premier ministre israélien Benyamin Nétanyahou a de nouveau été interrogé pendant plusieurs heures aujourd’hui par les policiers dans l’une des enquêtes pour corruption présumée menaçant son long règne. M. Nétanyahou, ainsi que sa femme Sara et son fils Yair ont été entendus dans l’affaire dite « Bezeq », du nom du plus important groupe israélien de télécommunications, a indiqué la police.

Il a été confronté pour la première fois aux informations fournies aux enquêteurs par un témoin clé, Nir Hefetz, l’un de ses hommes de confiance, ont rapporté les médias. La police cherche à savoir si les Nétanyahou ont cherché à s’assurer une couverture propice de la part du site d’information Walla en contrepartie de faveurs gouvernementales qui pourraient avoir rapporté des centaines de millions de dollars à Bezeq, selon la même source.

Walla est la propriété de Shaul Elovitch, principal actionnaire de Bezeq. M. Elovitch, comme son épouse Iris, devait également répondre aux questions des policiers lundi, a-t-on ajouté. Les policiers enquêteraient aussi sur des soupçons d’entrave à l’enquête qui aurait consisté à faire disparaître des preuves, comme des messages.

C’est la neuvième fois que M. Nétanyahou est interrogé dans les différentes affaires le concernant directement ou indirectement, et contraint d’organiser son emploi du temps en conséquence. Il a reçu plus tard dans la journée le ministre des Affaires étrangères français Jean-Yves Le Drian, et devait accueillir ensuite le chef de la diplomatie allemande Heiko Maas. En revanche, l’interrogatoire de Yair Nétanyahou est une première. Si le premier ministre n’a été formellement mis en cause dans aucun dossier, la police a recommandé le 13 février son inculpation dans deux d’entre eux.

Commentaires