PARTAGER

- Lionel Messi et Cristiano Ronaldo, le double tenant du titre, devraient logiquement figurer parmi les trois nommés pour le Ballon d’Or 2015 dévoilés lundi, Neymar ou Luis Suarez étant en pole position pour les accompagner.

Les deux grandes vedettes du football mondial n’ont pas trop de souci à se faire et ont de grandes chances de se retrouver une nouvelle fois à Zurich, le 11 janvier, date de la remise de la plus prestigieuse distinction individuelle, décernée après un vote des capitaines et des sélectionneurs des équipes nationales ainsi que d’un collège de journalistes.

Messi (28 ans), quadruple vainqueur (2009, 2010, 2011, 2012, un record), n’a pas fléchi cette année et son triplé avec le FC Barcelone (Ligue des champions, championnat et Coupe d’Espagne) a marqué les esprits, ce qui en fait un favori en puissance pour succéder à Ronaldo.

Certes, son début de saison 2015-2016 a été plombé par une vilaine blessure au genou gauche qui l’a éloigné des terrains durant deux mois. Mais ses statistiques individuelles restent à des niveaux stratosphériques. Il a notamment terminé co-meilleur buteur de la Ligue des champions 2014-2015 (10 buts à égalité avec Neymar) et deuxième artificier de la Liga avec 43 réalisations.

Son grand rival, Ronaldo (30 ans), a lui connu une année blanche en termes de trophées collectifs et traverse une période de doute, à l’image du Real Madrid de Rafael Benitez, suscitant les plus folles spéculations sur son avenir. Le Portugais devrait tout de même se joindre encore à la fête, fort de son titre de « pichichi » en Liga la saison dernière (48 buts) et de ses sept réalisations en C1 en 2015-2016.

Avantage Neymar ?

Toujours aussi sûr de lui, le triple lauréat (2008, 2013, 2014) n’en démord d’ailleurs pas : il se voit comme « le meilleur ». « Cela a été compliqué de voir Messi gagner plusieurs Ballons d’Or. Je me disais : +A quoi bon aller au gala ?+ Peut-être que pour toi, le meilleur est Messi. Dans ma tête, c’est moi », a-t-il déclaré début novembre à des journaux espagnols.

La grande question est donc de savoir qui parviendra à se mêler aux deux superstars de la planète foot. Au vu de la liste des 23 joueurs présélectionnés, qui fait la part belle au Barça (6 représentants), cela devrait se jouer entre Neymar et Suarez, avec une nette tendance se dégageant en faveur du prodige brésilien.

Les deux attaquants, déjà artisans avec Messi du sacre en C1, marchent sur l’eau et ont tenu à bout de bras le Barça en l’absence de « la Pulga » (la Puce) entre septembre et novembre. Ils ont notamment marqué de leur empreinte le clasico contre le Real Madrid (4-0), le 21 novembre à Santiago-Bernabeu, avec un doublé pour Suarez, un but et une passe décisive pour Neymar, également en tête du classement des buteurs de Liga (14, deux unités devant… Suarez).

Pour l’Uruguayen, la cause semble entendue puisqu’il voit le N.10 de la Seleçao (23 ans) enfin promu parmi les trois meilleurs joueurs du monde. « Neymar est dans une période spectaculaire, au point qu’on puisse dire qu’il est désormais juste derrière +Leo+ (Messi). Ce qu’il a fait ces dernières semaines est incroyable », a-t-il affirmé il y a dix jours.

Langue de bois ou prévision sincère ? Il ne faudra en tout cas surtout pas sous-estimer Suarez, qui a terminé juste derrière Messi et Ronaldo pour le titre de meilleur joueur UEFA de l’année.

Liste des 23 joueurs sélectionnés :

Sergio Agüero (Argentine/Manchester City), Gareth Bale (Pays de Galles/Real Madrid), Karim Benzema (France/Real Madrid), Cristiano Ronaldo (Portugal/Real Madrid), Kevin De Bruyne (Belgique/VfL Wolfsburg puis Manchester City), Eden Hazard (Belgique/Chelsea), Zlatan Ibrahimovic (Suède/Paris Saint-Germain), Andrés Iniesta (Espagne/FC Barcelone), Toni Kroos (Allemagne/Real Madrid), Robert Lewandowski (Pologne/Bayern Munich), Javier Mascherano (Argentine/FC Barcelone), Lionel Messi (Argentine/FC Barcelone), Thomas Müller (Allemagne/Bayern Munich), Manuel Neuer (Allemagne/Bayern Munich), Neymar (Brésil/FC Barcelone), Paul Pogba (France/Juventus Turin), Ivan Rakitic (Croatie/FC Barcelone), Arjen Robben (Pays-Bas/Bayern Munich), James Rodriguez (Colombie/Real Madrid), Alexis Sanchez (Chili/Arsenal), Luis Suarez (Uruguay/FC Barcelone), Yaya Touré (Côte d’Ivoire/Manchester City), Arturo Vidal (Chili/Juventus puis Bayern Munich)

Commentaires