Ni pour, ni contre, bien au contraire!

Ni pour, ni contre, bien au contraire!

237
0
PARTAGER

Je pense que les artistes ne peuvent pas s’empêcher d’avoir des opinions sur les événements politiques et tout ce qui se passe autour d’eux. Si les plus engagés et les plus politisés d’entre eux prennent des positions bien claires, les autres se contentent généralement d’avis souvent confus sur la politique et les évènements non-analysés de leur quotidien. Si certains affichent leurs convictions avec véhémence, d’autres sont plus subtiles, plus timides ou simplement plus prudents quand ils vivent sous des cieux peu cléments.

Comme tout le monde, les artistes n’échappent pas aux diverses influences –surtout depuis la vertigineuse multiplication des sources d’information -et aussi des moyens de maquiller ces mêmes informations, que le monde a connu dernièrement. Alors on a des artistes de gauche et d’autres de droite. Des artistes qui croient et des artistes qui ne croient pas. Des artistes bien nantis et des artistes pauvres. Des artistes qui disent ce qu’ils pensent et des artistes qui calculent. Des artistes qui supportent des régimes totalitaires et d’autres qui se battent bec et ongles pour défendre la dignité humaine.

Durant la révolution égyptienne, une actrice très connue a déclaré à une chaîne de télévision, avant la chute de Moubarak, que les manifestants anti-Moubarak de la place Attahrir devaient tous être brûlés. Naturellement, les artistes riches et célèbres comme elle, vivent dans de bonnes conditions et n’ont pas nécessairement besoin de changement. D’autres artistes connus ont miraculeusement eu juste assez de temps pour retourner leurs vestes et s’en sortir indemnes. En tout cas, on dirait que les artistes ont besoin de dire à tout le monde ce qu’ils pensent. Et quand ils n’expriment rien, c’est que quelque chose ne tourne pas rond.

L’art et la politique ne font pas toujours bon ménage. Des artistes mondialement connus ont, ou avaient, des avis sur divers aspects de la vie, tout en détestant la politique. Otto Dix dont les œuvres étaient exposées dernièrement à Montréal a dit un jour : « Arrêtez de m’embêter avec votre politique pathétique. Je préfère encore les maisons closes». Ce qui n’est pas loin de Ronald Reagan, cet ex -acteur et président des États-Unis d’Amérique, qui a comparé la politique au plus vieux métier du monde! Dali aussi méprisait la politique. Il la comparait à un « cancer qui ronge la poésie ». Et en parlant des influences politiques de son compatriote, Dali a dit : « Picasso est communiste, moi non plus ».

Au Maroc, depuis qu’on a annoncé cette fameuse manifestation du 20 février, je me suis demandé ce que les artistes marocains connus en pensaient. J’ai essayé pendant plusieurs jours d’avoir une idée sur la tendance générale mais en vain. Le silence est impressionnant. Et si vous êtes curieux de savoir ce que j’en pense personnellement, eh bien sachez que, euh…,  je ne suis ni pour ni contre, bien au contraire!…

Dr Hamid Bouhioui, Artiste peintre

 

 

Commentaires