PARTAGER

Au moins dix-huit personnes ont été tuées et 41 blessées dans deux attentats suicides qui ont frappé vendredi soir les faubourgs de la capitale nigériane Abuja, ont annoncé samedi l’Agence nationale de gestion des urgences (Nema) et la police nigériane.

Les deux explosions ont eu lieu vendredi vers 22h30 (21h30 GMT) près d’un poste de police dans le quartier de Kuje et à un arrêt d’autobus de celui de Nyanya, dans une zone déjà plusieurs fois ciblée par des attentats du groupe islamiste Boko Haram.

Commentaires