Nigeria: Shell tente de limiter les dégâts d’une marée noire qu’elle a...

Nigeria: Shell tente de limiter les dégâts d’une marée noire qu’elle a causée

137
0
PARTAGER

Un porte-parole de la société anglo-néerlandaise a indiqué que cinq navires et deux avions attaquaient la nappe de brut à l’aide de dispersants, des produits chimiques devant permettre de limiter la pollution d’hydrocarbures.
« L’enquête se poursuit », a déclaré à l’AFP Tony Okonedo. « Des spécialistes de la gestion de marées noires et d’autres professionnels sont impliqués » dans l’opération d’urgence de nettoyage.

 

Moins de 40.000 barils auraient été déversés accidentellement dans l’Océan atlantique mardi lors d’un transfert de pétrole du champ Bonga, une installation majeure à 120 km des côtes, vers un tanker, a expliqué Shell.

Un conduit défectueux a été identifié comme la source de la fuite qui a été colmatée. La production du champ en eaux profondes, dont la capacité s’élève à 200.000 barils par jour, a été interrompue.
Il s’agit de la pire marée noire au large du Nigeria depuis un incident en 1998 impliquant la société Mobil. Cependant les activistes estiment que des fuites largement plus importantes ont eu lieu sur terre au cours de cette période, dans la région pétrolifère du Delta du Niger, dans le sud du Nigeria.

Se basant sur des images satellitaires datant de mercredi matin et diffusées sur son site internet, l’organisation de défense de l’environnement SkyTruth estime que la nappe mesure 70 kilomètres de long, jusqu’à 17 kilomètres de large et que sa surface est de 923 kilomètres carrés.

Shell affirme que son épaisseur s’est réduite et qu’elle se morcèle, des informations difficiles à vérifier de source indépendante.

Le Nigeria est le premier producteur de brut d’Afrique et est membre de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep).

 

AFP___________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

 

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

Commentaires