Nigeria/élections: au moins 35 morts

Nigeria/élections: au moins 35 morts

344
0
PARTAGER

Le vote pour les élections législatives samedi dernier a donné le coup d’envoi d’une période d’élections qui se poursuivra samedi par le scrutin présidentiel et doit s’achever le 26 avril par l’élection des gouverneurs et des assemblées régionales.

Dix-huit des victimes des violences électorales ont été relevées dans l’état de Borno (nord) où des islamistes de la secte Boko Haram commettent couramment des attentats contre la police ou des hommes politiques. Un attentat à la bombe contre un bureau de vote à Maiduguri, la capitale de l’Etat, a fait six morts dont deux policiers. Une autre explosion, la veille du scrutin contre un bureau de vote à Suleija, près de la capitale Abuja, a fait 13 morts, selon le chef de la commission électorale, M. Attahiru Jega.

Le scrutin de samedi, qui avait été reporté à deux reprises, était considéré comme un test de la capacité de la puissance pétrolière africaine de 150 millions d’habitants à organiser enfin des élections libres et transparentes et à tourner la page de votes marqués par la violence et les fraudes. Pour M. Jega, par rapport à de précédents scrutins, le vote de samedi a vu « une réduction significative des incidents violents (…) des urnes ont été volées, mais cela a au moins diminué fortement ». « Nous avons pris des mesures adéquates pour très bien préparer l’élection (présidentielle) de samedi », a assuré le chef de la commission électorale ».

AFP___________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

 

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

Commentaires