Niquab en France : l’ultime tentative

Niquab en France : l’ultime tentative

371
0
PARTAGER

 

بسم الله الرحمن الرحيم
2010-08-07
SA MAJESTE LE ROI D’ARABIE SAOUDITE
SERVITEUR DES DEUX SAINTES MOSQUEES
ABDULLAH BEN ABDELAZIZ AL-SAOUD
PALAIS ROYAL DE RIYADH
ROYAUME D’ARABIE SAOUDITE

Chère Altesse, السلام علیكم ورحمة لله وبركاتھ

C’est en tant que membre du Conseil Constitutif de la Ligue Islamique Mondiale depuis plus de vingt ans et à ce titre défenseur des intérêts de l’Islam en France que je prends la liberté de solliciter directement Votre Majesté. Je prie Votre Majesté de bien vouloir excuser mon audace motivée par la nécessité.

Les Autorités françaises, encouragées par le Président Nicolas Sarkozy, ont décidé de promulguer une loi discriminatoire qui restreint les libertés publiques et stigmatise les Musulmans avec l’assentiment d’organisations islamiques par trop complaisantes. La dite législation vise à proscrire le port du voile intégral (niqab ou burqa) dans tout l’espace public sous prétexte que cette pratique est minoritaire et extrémiste. L’Arabie Saoudite, le pays dont Votre Majesté a la charge et qui abrite les Lieux Saints de l’Islam, est directement concernée par cette mesure, étant l’un des très rares pays où le voile intégral est usuel puisqu’en accord avec les Hautes Autorités Religieuses Islamiques Saoudiennes et internationales. J’appelle respectueusement l’attention de Votre Majesté sur le fait qu’à l’instar des Musulmanes de France les ressortissantes saoudiennes seront également contraintes de se découvrir pour franchir la frontière française, même en tant que touristes, sous peine d’être verbalisées voire refoulées.

Votre Majesté peut tout à fait empêcher cette loi d’être promulguée, non seulement parce qu’elle est insultante envers les traditions de votre pays, et les enseignements de notre Saint Prophète Mohammed (Paix et salut de DIEU sur lui), mais parce que Votre Majesté dispose de moyens de pression redoutables. Le poids politique et surtout économique du Royaume d’Arabie Saoudite sur la scène internationale est suffisant pour donner à réfléchir aux Autorités françaises qui pourraient grandement souffrir si Votre Altesse menaçait de remettre en question certains échanges (contrats pétroliers, aéronautiques, d’armement et autres projets de gros oeuvre ou de train à grande vitesse) si cette loi islamophobe n’est pas abandonnée.

Je sollicite et compte beaucoup sur l’intervention diplomatique de Votre Majesté et invoque Allah de la récompenser pour ses efforts en faveur de l’Islam et des Musulmans. Je prie Votre Altesse Royale de bien vouloir croire en l’assurance de mes respectueuses et honorables salutations. والسلام علیكم ورحمة لله وبركاتھ

Daniel-Youssof Leclercq

Membre du Conseil Constitutif de la Ligue Islamique Mondiale pour la France

Commentaires