Nord du Mali : les principaux acteurs de la crise

Nord du Mali : les principaux acteurs de la crise

315
0
PARTAGER

En crise depuis janvier dernier, le Mali traverse une période cruciale de son Histoire. Alors que la communauté internationale est décidée à intervenir militairement pour chasser les groupes islamistes installés au nord, le président par intérim Dioncounda Traoré vient de nommer un nouveau Premier ministre. Présentation des principaux acteurs sur le terrain.

Cette organisation islamiste armée est issue de l’ancien GIA algérien, créé en 1998. Fondé par l’Algérien Abdelmalek Droukdel (42 ans), le mouvement a été adoubé par al-Qaïda d’Oussama ben-Laden en 2007 et a progressivement étendu sa zone d’opération à l’ensemble du Maghreb ainsi qu’à une très grande partie du Sahel. L’organisation jihadiste s’est spécialisée dans les prise d‘otages occidentaux, les rançons versées représentant l’essentiel de ses ressources, avec le trafic de drogue. Composé pour une grande part par des Mauritaniens et des Maliens mais toujours dirigé par des Algériens, le mouvement serait composé d’un millier d’hommes déployés dans les phalanges du Sahara (ou katibas) regroupées au Nord du Mali. Aqmi bénéficierait de nombreuses complicités parmi les officiels et les militaires pour poursuivre ses exactions dans la région, d’où son étonnante liberté de mouvement. Positionnés depuis janvier 2012 à Tombouctou qui est devenue son principal bastion, Aqmi a pour principal allié dans le nord du Mali, le groupe islamiste Ansar Dine, dirigé par un Malien, Iyad Ag Ghaly. Par pur stratégie, les jihadistes n’ont pas de véritables dispositifs sécuritaires dans les principales villes du septentrion malien.

 

rfi.fr_____________

Pour vos courriers et vos publications : actumaroc@yahoo.fr

 

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

Commentaires