Gerets confiant quant à l’avenir de l’équipe nationale

Gerets confiant quant à l’avenir de l’équipe nationale

261
0
PARTAGER

« Je suis content du comportement des joueurs et de la bonne ambiance qui règne au sein du groupe », a dit le technicien belge lors d’un point de presse à Belfast avant le match devant opposer mercredi soir le Maroc et l’Irlande du nord au stade de Windsor Park.

« Ce match sera un très bon test pour juger la valeur de l’équipe », a dit Gerets, qui devra conduire le onze national pour la première fois depuis son engagement par la Fédération Royale Marocaine de Football (FRMF).

Le match, a-t-il ajouté, « nous permettra de voir les choses d’une manière plus claire ».

Par ailleurs, l’entraineur national a souligné que l’équipe nord-irlandaise sera un adversaire de calibre pour les Lions de l’Atlas, citant notamment le style de jeu irlandais fondé sur l’engagement physique.

Il a, dans ce contexte, rappelé le très grand match que le onze nord-irlandais a livré récemment contre l’Italie dans le cadre des éliminatoires de la coupe d’Europe des Nations (Euro-2012).

C’est une occasion pour renforcer la rigueur du jeu de l’équipe marocaine, a-t-il relevé, tout en se disant confiant quant à l’avenir de l’équipe nationale dans les éliminatoires de la coupe d’Afrique des Nations (CAN-2012), qui aura lieu en Guinée-Equatoriale et au Gabon, surtout après la précieuse victoire ramenée de Tanzanie.

Le match de mercredi contre l’Irlande du nord sera marqué par l’absence de Mounir Hamdaoui et de Mbarek Boussoufa, pour cause de blessure.

Gerets a regretté l’absence de Hamdaoui, soulignant qu’il s’agit d’un joueur de grande qualité.

D’autre part, le sélectionneur national a souligné que la liste de l’équipe nationale restera ouverte à tous les joueurs évoluant au championnat marocain et ceux de l’étranger, qui méritent de porter le maillot national.

Il a, dans ce sens, précisé qu’il poursuivra son travail de prospection au Maroc et à l’étranger en vue de trouver des éléments capables d’apporter un plus à la sélection nationale.

Interrogé au sujet de la prochaine rencontre devant opposer à Alger l’équipe nationale à celle de l’Algérie, Gerets a relevé qu’il était encore tôt de s’exprimer sur cette rencontre, concédant toutefois que toute la pression sera sur les Algériens.

Revenant sur le contrat le liant à la FRMFA, le coach belge a indiqué qu’il a fait « un choix du coeur » en optant pour le Maroc, se disant confiant quant au potentiel du onze national.

De son côté, l’entraineur de l’équipe d’Irlande du nord, Nigel Worthington, a indiqué que le choix porté sur le Maroc par la fédération de son pays s’explique par la valeur des Lions de l’Atlas, relevant que le onze national marocain, composé essentiellement de joueurs évoluant en Europe, sera « un bon challenger » pour l’équipe qu’il est en train de bâtir pour l’avenir.

« Le onze marocain, conduit par un entraineur très expérimenté, se distingue par son jeu agréable et fluide », a encore dit le technicien nord-irlandais, qui n’a pas caché son admiration pour l’attaquant marocain Marouane Chamakh.

« C’est un joueur qui va nous créer beaucoup de problèmes lors de la rencontre de mercredi », a dit Worthington.

Ce match sera la deuxième rencontre entre les deux équipes nationales après celle les ayant opposé en 1986 à Belfast et qui s’était soldée par une victoire des nord-irlandais (2-1).

Commentaires