Maison Actualités NOUVEAU BRAS DE FER AUTOUR DES MÉDIAS PUBLICS

NOUVEAU BRAS DE FER AUTOUR DES MÉDIAS PUBLICS

451
0
PARTAGER

Dans une attaque au pas de charge contre la première et la seconde chaînes, d’une violence qui rappelle le débat houleux sur les cahiers de charge du pôle public dès son arrivée à la tête du département de tutelle, le ministre issu du parti du premier ministre islamiste, le PJD, a longuement fait le procès des politiques de programmes de ces supports, qui , selon lui, ne respectent pas les valeurs de la société marocaine, son identité islamique et ses traditions . Le responsable a clairement plaidé pour une « islamisation  » des médias publics en déclarant que c’est exactement ce que veulent les marocains au vu de la première place qu’occupent dans les audiences, la chaîne télé religieuse « Assadissa » et la radio « Mohammed VI au contenu similaire.

Avec ses mêmes convictions, le ministre a donc appelé le pôle public a revenir à des programmes « plus propres « , jugeant que l’offre actuelle dépassait les règles de la pudeur se disant très choqué par un programme diffusé par la deuxième chaîne qu’il regardait en compagnie de sa mère.

Les radios privées ont subi un sort identique de la part du ministre de la communication qui n’a pas hésité à souligner l’urgence de nouvelles lois encadrant l’audiovisuel national dans ses composantes publique et privée tout en portant l’estocade à la Haca, le gendarme du secteur, accusé au mieux de laisser-aller et au pire d’incompétence.

Il faut croire que le parti qui se trouve au gouvernail du gouvernement, a décidé une nouvelle fois d’engager une épreuve de force sur la réforme de l’audiovisuel public afin de le « purifier » tout comme il avait tenté de le faire avec les cahiers de charges qui ont nécessité l’arbitrage royal pour mettre fin à la polémique. Ce scénario risque-t-il de se reproduire ?

 

Actu-maroc.com

Commentaires

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here