NOUVEAU GRAND PROCÈS CONTRE LE JOURNAL « AKHBAR EL YOUM » ET SON PATRON

NOUVEAU GRAND PROCÈS CONTRE LE JOURNAL « AKHBAR EL YOUM » ET SON PATRON

1021
0
PARTAGER

Taoufik Bouachrine et son quotidien arabophone qui ont déjà eu des
démêlés avec la justice pour des délits de presse, sont de nouveau
poursuivis, cette fois-ci par le ministère de l’intérieur, suite à une
plainte pour divulgation de fausses informations déposée le jour même
de la publication d’un article laissant attendre que le royaume avait
caché la mort de plus de 3000 migrants illégaux échoués sur les côtes
marocaines, une information jugée dénuée de tout fondement.

Le ministère de l’intérieur qui a rarement déposé une plainte de ce
type contre la presse a visiblement très mal pris la chose surtout au
moment où l’Union Européenne se réunit ce jeudi pour lancer un vaste
plan de lutte contre de ce phénomène qui a pris des proportions
calamiteuses ces derniers jours et au moment où l’ensemble européen
‘est félicité des efforts entrepris par rabat pour contrer
l’immigration clandestine aux portes de son territoire.

Le journal « Akhbar El Yaoum » a probablement minimisé les conséquences de
la publication de cet article qui risque de lui valoir de lourdes peines
d’autant plus que le chiffre avancée de 3000 morts semble difficile à
concevoir et à cacher car les côtes marocaines n’ont jamais enregistré
de départs massifs à bords de bateaux en directions de l’Espagne comme
c’est le cas en Libye où sévissent de vrais mafias. Ce nouveau procès
de la presse tombe très mal car l nouveau code de cette profession est
attendu pour les prochains jours.

Commentaires