PARTAGER
Nouveau coup de massue pour les héritiers de Miloud Châabi, le milliardaire récemment décédé et remplacé à la tête de son groupe « Ynna Holding » par son épouse qui affronte pour la première fois les ennuis judiciaires légués par le défunt mari.
Le tribunal administratif de Casablanca vient de condamner la filiale du groupe « Carton et Papier » a verser de très lourdes amendes pour avoir effectuer des versements illégaux pendant plusieurs années au profit de la maison-mère.
C’est au cours de vérifications des comptes de la filiale à la demande d’une entreprise française créancière en litige avec le groupe devant la justice que ces versements interdits ont été mis à jour. Le groupe s’est mis de plus dans une situation embarrassante et risquée en vidant les comptes de la filiale précitée pour en éviter la saisie, tout comme il l’avait fait dans d’autres affaires en jugement actuellement et l’opposant à des fournisseurs étrangers et qui font trembler tout l »empire Châabi qui a beaucoup perdu de sa puissance durant les dernières années de son fondateur acculé avant son décès à reconnaître les nombreuses difficultés enregistrées par ses entreprises dont les bateaux-amiral, Snep et Châabi lil Iskane.

Commentaires