PARTAGER
Rien ne semble arrêter l’escalade entre le Maroc et le secrétariat général de l’ONU qui multiplie les bévues mal intentionnées et orientées avec le royaume à l’approche de la publication du rapport annuel sur le Sahara, mais surtout depuis la visité récente du secrétaire général, Ban Ki Moon, dans la région, avec une attitude malveillante de ce dernier qui se confirme jour après jour.
Créant un embarras et une crise diplomatique sans précédent avec un pays membre à la position irréprochable dans ses relations avec l’ONU, le secrétariat général et son équipe proche sont passés à un palier supplémentaire et critique en fuitant et transmettant une copie d’un document confidentiel adressé personnellement au roi Mohammed VI en rapport avec le contentieux actuel, à des parties prenantes dans le conflit du Sahara, comprenez par là, l’Algérie et le Polisario. Le secrétariat général de l’ONU n’a pas eu à chercher bien loin pour mettre de l’huile sur le feu en créant un nouveau front dans la guerre des nerfs qui l’oppose au Maroc après avoir tenté vainement d’éteindre le feu .

Commentaires