PARTAGER

Cette fois-ci la coupe est pleine et le scandale aura du mal à être étouffé par Abdelilah Benkirane et sa direction, puisque le scandale éclabousse le parti depuis plusieurs semaines alors que certains médias, qui soupçonnaient cette liaison illégale s’étaient mis à la pêche au scoop pour le sortir à la veille des élections.

Et c’est exactement ce qui vient de se produire le jour même du démarrage de la campagne avec l’arrivée sur la place publique de révélations confirmées sur un adultère entre le chef du groupe parlementaire des islamistes, Abdellah Bouanou, un homme très influent au sein du parti du chef du gouvernement Abdelilah Benkirane, et l’une de ses députées, considérée comme la plus mignonne de toutes, Itimad Zahidi, une femme mariée tout comme son amant, également maire de la ville de Meknès.

Le duo avait fini par attirer la curiosité suite à leurs longues roucoulades au sein même du parlement sous prétexte de réunion de travail. Des bonnes volontés qui ne croyaient nullement en cette version, ont fini par guetter le couple illégal et les pister pour découvrir que les deux amoureux avaient terminé par opter pour un appartement pour abriter leur relation.

Cette affaire, au demeurant très grave, comme avant elle, celle du couple de religieux proches du PJD surpris dans une voiture en plein ébats sexuels, a fait l’effet d’une bombe au sein du parti islamiste et du parlement, alors que Abdelilah Benkirane qui aurait été mis tôt au courant de cette affaire embarrassante, aurait préféré garder le silence.

Commentaires