PARTAGER
Le tribunal de la Cour Européenne de justice a finalement tranché en faveur du Maroc après des mois d’attente et d’incertitudes sur les relations économiques et politiques entre le Royaume et l’Union Européenne.
Son avocat général a jugé irrecevable le recours déposé par le Polisario pour annuler les accords agricoles entre l’Europe et le royaume sous le prétexte fallacieux que le royaume exporte vers le vieux continent des produits issus de terres qui ne lui appartiennent pas.
Dans un premier temps et au mois de décembre 2015, ce tribunal avait pris une décision ordonnant l’annulation de certaines parties de cet accord, suite à quoi le Conseil de l’UE avait fait appel, un appel examiné par la Cour Européenne de Justine dont la position finale est désormais connue, pour que le royaume retrouve l’ensemble de ses droits et reconnaissant de fait la souveraineté marocaine sur ses provinces sahariennes, malgré les pressions incessantes de certaines parties engagées dans une vraie guerre de pression contre le Maroc pour lui fermer les portes de l’Europe.
C’est un dossier épineux dont la dernière page vient d’être tournée qui avait causé un froid entre Rabat et Bruxelles.

Commentaires