Maison A la une NOUVELLE POLÉMIQUE SUR L’EAU MINÉRALE « SIDI ALI »

NOUVELLE POLÉMIQUE SUR L’EAU MINÉRALE « SIDI ALI »

2742
0
PARTAGER

Les marocains participant à la campagne de boycott de certains produits et marques, en ont réellement sur le cœur en ce qui concerne l’eau minérale « Sidi Ali » et ses propriétaires qui constituent, selon eux, l’exemple de l’enrichissement sur le dos des consommateurs.

Des trois produits-phares visés, l’essence Afriquia et le lait « Centrale Laitière », les deux premiers semblent les plus dans le collimateur des initiateurs de cette campagne hors normes, en raison de la personnalité et du statut des propriétaires de leurs groupes respectifs. Le tour est venu de la patronne des patrons et présidente de la CGEM, Myriam Bensalah Chaqroun et parallèlement vice-présidente du groupe familial Holmarcom, propriétaire des eaux minérales précitées, de se voir offrir en pâture à l’opinion publique au travers d’une photo. Le cliché la montre assise aux côtés du chef du gouvernement, El Othmani, au cours d’une réunion, et devant les deux, une bouteille de la marque « Sidi Ali », bien en mise en évidence, selon les internautes, pour montrer que ce dernier et tout son gouvernement n’approuvent pas le boycott.

Les internautes en ont trop vite conclu à la manipulation de l’opinion publique et y vont vu une preuve supplémentaire de la puissance financière de la famille Bensalah au point de recruter El Othmani pour leur communication de crise face à cette campagne.

Il est vrai qu’en l’absence de toute réaction officielle, le gouvernement ouvre la voie à toutes les interprétations après une semaine d’agitation

Par Jalil Nouri

Actu-maroc.com

Commentaires