PARTAGER
Curieuse tournure que prennent à chaque fois les interventions du chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane lors des séances mensuelles qui se terminent toujours dans la confusion et en queue de poisson comme cela a été le cas ce mardi.
LOe député du Pam, Mohammed Chrourou, élu de la région d’Oulmes, était venu réclamer des améliorations des services de santé dans sa région mais n’ayant pas été convaincu par les réponses du chef du gouvernement, a présenté sa démission aussitôt à la présidence de la première chambre, une démarche qui a fortement déplu à ce dernier et irrité.
Ce dernier mot est faible car Abdelilah Benkirane s’est violemment emporté devant les députés médusés par sa colère et les menaces lancées à tout bout de champs puisqu’il a invité ceux qui n’étaient pas satisfaits par le travail et les résultats du gouvernement que ce soit en matière de santé ou un autre domaine, de profiter de l’occasion pour aller déposer leur démission à cinq mois seulement de la fin de l’actuel mandat, propos incendiaires qui ont mis les représentants de la nation dans tous leurs états, au point de lui demander de retirer cette déclaration et présenter ses excuses puisqu’ils n’étaient pas au parlement à la faveur de son vote.
Cette curieuse façon d’intervenir au parlement ne soigne pas l’image du chef du PJD au moment où il devrait s’y atteler à l’approche de la date des élections.
Par Jalil Nouri

Commentaires