Nouvelle vague orageuse en Californie, alertes aux inondations

Nouvelle vague orageuse en Californie, alertes aux inondations

237
0
PARTAGER

Après une brève accalmie et quelques éclaircies à la mi-journée, les orages ont repris dans l’après-midi à Los Angeles et dans la plus grande partie du sud de la Californie. Des pluies torrentielles s’abattaient également dans plusieurs régions de l’Utah, du Nevada et de l’Arizona (ouest).

 

L’état d’urgence, déclaré mardi soir par le gouverneur Arnold Schwarzenegger, était toujours en vigueur dans les comtés de Kern, Orange, Riverside, San Bernardino, San Luis Obispo et Tulare, tous situés dans la partie sud de la Californie, la plus touchée par les intempéries.

Plusieurs alertes aux inondations et aux glissements de terrain ont également été lancées par les services météorologiques nationaux à Los Angeles et dans ses environs, notamment dans les communes situées aux pieds des Monts San Gabriel et San Bernardino, à l’est de la mégalopole, aux sols instables après plusieurs incendies en 2009 et 2010.

Dans tout le sud de la Californie, les pompiers ont dû procéder à des dizaines de sauvetages, parfois par hélicoptère, le plus souvent d’automobilistes surpris par les eaux au volant de leur véhicule.
Des centaines d’évacuations ont été ordonnées dans la ville côtière de San Juan Capistrano dans le comté d’Orange (sud de Los Angeles) après la rupture d’une digue, tandis qu’un pont s’est effondré dans la commune d’Highland (est de Los Angeles), couverte par endroits d’une couche de boue de plus d’un mètre.

Les inondations ont provoqué la fermeture de l’aéroport de Corona (est de Los Angeles) et du cimetière de Whittier, dans la banlieue de la ville, alors que de nombreuses maisons ont été inondées ou envahies par la boue dans les comtés entourant Los Angeles.

A San Diego, qui a également connu des précipitations record ces derniers jours, le parc d’attraction aquatique SeaWorld a fermé ses portes mercredi.
Le centre ville de la station balnéaire de Laguna Beach, dans le comté d’Orange (sud de Los Angeles) avait dû être fermé pendant la nuit, alors qu’un torrent d’eau et de boue d’un mètre de profondeur s’était déversé dans les rues, à la suite de l’engorgement d’un canal d’évacuation des eaux.
Quelque 10 centimètres d’eau sont tombés à Laguna Beach pendant la nuit, et des parties entières du littoral ont été lessivées par l’eau et la boue.

Dans la banlieue de Los Angeles, les autorités avaient ordonné mardi soir l’évacuation de plus de 200 maisons dans les communes de La Canada Flintridge et La Crescenta, mais la majorité des habitants avaient préféré rester chez eux, se protégeant avec des sacs de sable distribués par les secours.
Si aucun glissement de terrain majeur ne s’est produit jusqu’ici, les autorités soulignent que la vigilance devra rester de mise dans les prochains jours, les sols détrempés pouvant céder plusieurs jours, voire plusieurs semaines après les précipitations.

Les prévisions météo annonçaient de nouveaux épisodes orageux pendant l’après-midi mais laissaient entrevoir une accalmie pour mercredi soir dans le sud de la Californie, et peut-être même du soleil jeudi.

AFP

Commentaires