PARTAGER

Le président américain Barack Obama a affirmé, mercredi, que les discours politiques anti-musulmans, devenus courants ces derniers temps, sont « inexcusables » et n’ont pas leur place aux Etats-Unis.

« Les propos anti-musulmans sont inexcusables (…) et n’ont pas leur place dans notre pays », a indiqué le président américain lors d’un discours prononcé à l’occasion de sa visite à la Société islamique de Baltimore dans l’Etat de Maryland (est).

D’après le chef de l’exécutif US, les musulmans d’Amérique apportent des « contributions extraordinaires » aux Etats-Unis, terre d’accueil de toutes les confessions et origines, relevant que personne « ne devrait être prise pour cible en raison de sa croyance ».

Il a également mis en garde contre les stéréotypes « contre-productifs et dangereux » propagés par les médias contre l’Islam, ainsi que les attaques visant plusieurs mosquées US et qui risquent, selon lui, de détruire le tissu social du pays.

Le président américain a tenu également à dénoncer « la stratégie cynique » de nombreux politiciens qui attaquent les musulmans pour faire avancer leur carrière, en faisant allusion aux récents propos de plusieurs candidats républicains à la présidentielle, notamment le milliardaire Donald Trump.

Le magnat de l’immobilier avait appelé à l’interdiction de l’entrée aux Etats-Unis aux musulmans.

Il s’agit de la première visite du président Obama à une mosquée aux Etats-Unis, depuis son arrivée au pouvoir en 2009. Il avait déjà visité des mosquées au Caire, à Jakarta et à Kuala Lumpur.

Commentaires