On ferme bien les yeux !

On ferme bien les yeux !

362
0
PARTAGER

Basé à Londres, l’OSDH rend publics tous les jours, depuis le début de la crise, les chiffres de la guerre et la liste des morts et des blessés.

Quelles que soient les sources de ces chiffres, ils sont très difficilement vérifiables et leur crédibilité est encore plus dure à prouver !

Le pire, c’est que les gouvernements, les politiques, les médias et les différentes commissions de l’ONU, prennent pour argent comptant, et  sans sourciller d’un poil, les chiffres de l’OSDH.

On le comprend bien tant que cela arrange les intérêts de ceux qui souhaitent la fin du régime de Bachar El Assad, l’usage politique et diplomatique qui est fait de ces chiffres va de l’avant et on se demande s’il n’y a pas de manipulation et volonté manifeste de grossir les chiffres ?

Organisme indépendant, l’OSDH aurait dû rester neutre dans cette guerre plutôt que de se mettre du côté des rebelles et de l’armée syrienne libre, car c’est vraisemblablement le cas !

Cette situation ressemble étrangement à celle des journalistes et reporters ayant couvert les deux guerres du Golfe, sous la coupe de l’armée américaine et qui se faisaient dicter leur ligne éditoriale par le commandement américain des forces coalisées en Irak, au moment où les journalistes qui préféraient garder leur indépendance se faisaient kidnapper ou assassiner !

Ne s’agit-il pas d’une abdication pure et dure du bon sens et de l’honnêteté intellectuelle qui doivent présider à la déontologie ?

Il est bien vrai, certes, que chacun choisit son camp selon ses intérêts et que la guerre a ses raisons que la raison méprise volontiers.

Hafid FASSI FIHRI
Email : hafid.ff@gmail.com

Actu-maroc.com__________

Pour vos courriers et vos publications : actumaroc@yahoo.fr

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

Commentaires