ONU: les droits de l’homme sont « attaqués » partout dans le monde

ONU: les droits de l’homme sont « attaqués » partout dans le monde

359
0
PARTAGER

Il a énuméré tous les conflits en cours, de Gaza à la Syrie et l’Irak en passant par l’Ukraine ou la Centrafrique, déplorant « une année terrible pour les principes inscrits dans la Charte des Nations unies ».

« Des barils explosifs (utilisés en Syrie) aux décapitations (d’otages en Irak) en passant par les attaques contre des hôpitaux, refuges de l’ONU et convois humanitaires ou les tentatives pour affamer les civils, les droits de l’homme et l’Etat de droit sont attaqués », a-t-il déploré.

« Ces turbulences mettent à l’épreuve le système multilatéral », a averti M. Ban devant les représentants des 193 pays membres de l’ONU, dont de nombreux chefs d’Etat et de gouvernement.

« Nous devons faire davantage pour anticiper les problèmes et parvenir rapidement à un consensus politique », leur a-t-il lancé en déplorant « des divisions persistantes à propos de la Syrie ».

« L’horizon s’est assombri (…) les fantômes de la Guerre froide sont revenus nous hanter (et) beaucoup d’espoirs suscités par le Printemps arabe ont sombré dans la violence », a encore déclaré M. Ban.

« Le nombre de réfugiés et de déplacés est au plus haut depuis la fin de la Seconde guerre mondiale » et l’ONU doit faire face à un nombre record d’urgences humanitaires, a-t-il noté.

Il a aussi mis l’accent sur la propagation foudroyante de l’épidémie d’Ebola en Afrique, qualifiée de « crise sans précédent ». « Il faut multiplier par vingt l’aide » aux pays les plus affectés (notamment le Liberia, la Guinée et la Sierra Leone), a-t-il affirmé.

Evoquant la menace jihadiste en Syrie et en Irak, il a estimé qu’elle « nécessitait une réponse internationale multiforme », ainsi qu’une « action décisive pour mettre fin aux atrocités » commises par le groupe Etat islamique et ses affiliés.

« Ces groupes extrémistes représentent clairement une menace pour la paix et la sécurité internationales », a-t-il réaffirmé.

« Nous affrontons aujourd’hui des défis croissants (…), l’ONU doit répondre à l’appel » des populations, a conclu M. Ban avant de passer la parole aux dirigeants qui vont se succéder à la tribune ce mercredi, dont Barack Obama et le président français François Hollande.

 

Actu-maroc.com ________________

Pour rejoindre la page facebook de votre journal actu-maroc.com, d’autres informations vous attendent, aimez la page en cliquant sur le lien ci-après:  https://www.facebook.com/pages/Actu-Maroccom/107076616014235?ref=ts&fref=ts

 

 

Photo envoyée par Nassira

Presse Actualité Maroc marocaine infos news Rabat Casablanca Marrakech Agadir Fés Tanger horaires de prière faits divers politique économie Bande de Gaza Belgique blocus Des Femmes Contre le Blocus de Gaza Egypte Etats-Unis France Gaza Printemps Agérie

 

Commentaires