Maison A la une OPÉRATION « MAINS PROPRES » AU SEIN DE LA GENDARMERIE ROYALE

OPÉRATION « MAINS PROPRES » AU SEIN DE LA GENDARMERIE ROYALE

2647
0
PARTAGER

La juge d’instruction chargée des crimes financiers à la Cour d’Appel de Rabat a bien du pain sur la planche avec l’ouverture au sein d’une vaste enquête au sein de la gendarmerie royale sur une collusion de hauts gradés, arrêtés en nombre important ces derniers jours, avec un grand baron du trafic de drogue international de nationalité néerlandaise. Il s’agit de la première grande affaire de ce type depuis le départ à la retraite de l’ancien homme fort, le général Housni Benslimane et son remplacement par  Mohammed Haramou déterminé à mettre fin aux relations douteuses entre trafiquants et les membres de la gendarmerie.

Mis en détention préventive, les accusés attendent la fin de l’enquête pour être fixés sur leur sort, ce qui n’est pas pour demain. Les investigations s’annoncent en effet longues et complexes, les mis en cause ayant bâti des empires avec l’argent de la corruption en prenant le soin de les mettre au nom de leurs proches. Une technique éprouvée pour laquelle la justice a trouvé la parade.

En effet, la banque centrale et la conservation foncière ont été mises à contribution pour démêler cet écheveau et remonter les pistes jusqu’aux bénéficiaires qui auront du mal à justifier les fortunes colossales amassées en si peu de temps. Le général haramou semble avoir fait de ce nettoyage l’une de ses priorités quitte à vider son état-major de ses cadres les plus en vue..

 

Par Jalil Nouri

 

Actu-maroc.com

 

Tags : faits divers, actualités marocaines, africaines, infos, info, Maroc, Casablanca, Tanger, Rabat, Fés, Marrakech, Agadir, Roi Mohamed VI, Gendarmerie royale,  trafic, 2018, général haramou, Housni Benslimane, arrestation, mafia, drogue, corruption

Commentaires