Otages: la France « met tout en oeuvre »

Otages: la France « met tout en oeuvre »

205
0
PARTAGER

« Je partage l’attente impatiente de leurs familles et de leurs proches », a dit la ministre dans un communiqué, alors que les parents se sont déclarés las d’attendre la libération de leurs fils et de voir leurs espoirs toujours différés.

« Je tiens, a-t-elle ajouté, à les assurer qu’à Paris comme sur le terrain, en Afghanistan, tous les services de l’Etat sont pleinement mobilisés et mettent tout en oeuvre pour que nos deux compatriotes, ainsi que leurs accompagnateurs afghans, puissent retrouver leur liberté ».

Mme Alliot-Marie a fait valoir que « la libération de tous nos compatriotes retenus en otage est une priorité absolue » pour le président Nicolas Sarkozy et l’ensemble du gouvernement. Outre les deux journalistes, cinq Français sont otages au Sahel et un autre en Somalie.  « Les efforts engagés par la France dans cet objectif se poursuivront sans répit », a-t-elle dit.

Les journalistes ont été enlevés avec leurs trois accompagnateurs afghans par des talibans présumés à 60 km de Kaboul, dans la province montagneuse de Kapisa.
Mercredi, de très nombreuses manifestations, rassemblements et concerts de soutien et de solidarité sont organisés pour marquer les un an de captivité de Stéphane Taponier, Hervé Ghesquière et de leurs accompagnateurs, Mohamed Reza, Ghulam et Satar.

Commentaires