Otages: Washington n’était pas informé de l’intervention algérienne

Otages: Washington n’était pas informé de l’intervention algérienne

168
0
PARTAGER

« Nous n’étions pas au courant de l’intervention en avance », a-t-il déclaré, ajoutant que les responsables américains « avaient fortement encouragé » les autorités algériennes à faire de la sécurité des otages leur priorité.

Le Premier ministre britannique David Cameron a également regretté jeudi n’avoir pas été prévenu de l’opération militaire algérienne contre le site gazier où des centaines de personnes étaient retenues en otages, a indiqué un porte-parole du 10, Downing Street.

David Cameron a été informé de cette opération en cours lors d’une discussion téléphonique jeudi en fin de matinée avec son homologue algérien Abdelmalek Sellal, selon cette source.

« Le gouvernement algérien est au courant que nous aurions préféré être contactés à l’avance », a déclaré le porte-parole.

Le gouvernement britannique avait, par ailleurs, souhaité « un réglement de la situation aussi pacifique que possible », selon la même source. Le porte-parole du Premier ministre a indiqué que la Grande-Bretagne avait offert son assistance mais que les Algériens n’avaient pas sollicité d’aide.

Il a aussi confirmé qu’il y avait « plusieurs » Britanniques parmi les otages.

AFP

actu-maroc.com_________________

 

 

Commentaires