PARTAGER

Après la disparition, suite à des faillites retentissantes de toutes les compagnies maritimes opérant entre le Maroc et l’Espagne d’une part et le Maroc et la France d’autre part, le milliardaire marocain, Othmane Benjelloun fait une entrée fracassante actuellement dans ce secteur avec le démarrage des activités de sa nouvelle compagnie, AML African Moroccan Lines, qui assurera la traversée entre Tanger et les ports espagnols dans un premier temps en se concentrant sur ceux accueillant les résidents marocains établis à l’étranger, une manne importante restée aux mains des seuls bâteaux espagnols.

Détenant 51 % de la compagnie maritime , Othmane Benjelloun, qui opère déjà au niveau du transport routier de passagers à travers la CTM, s’est allié à des associés grecs rompus au métier et disposant d’une flotte à hauteur de 49 % , et nourrit de grandes ambitions pour le futur en redonnant au drapeau marocain sa place en mer méditerranée.  Un important plan de développement a été retenu pour accompagner ses desseins et fidéliser les voyageurs marocains autour de son pavillon pour toutes les traversées à travers le détroit dont il rêve de devenir le numéro 1 pour combler la désertion des navires marocains tous revendus aux enchères publiques.

Commentaires