Oujda : Affectation de 13 MDH pour la reconstruction du souk ravagé...

Oujda : Affectation de 13 MDH pour la reconstruction du souk ravagé par un incendie

188
0
PARTAGER

La réunion, tenue quelques heures seulement après la circonscription de l’incendie qui a causé d’importants dégâts matériels, s’est déroulée en présence notamment des responsables des conseils préfectoral et de la commune urbaine d’Oujda, d’élus, de représentants de services extérieurs concernés et de commerçants du souk.

Pour la reconstruction du souk qui s’étale sur une superficie de 1,4 Ha, la commune urbaine d’Oujda va participer avec un milliard de centimes alors que la contribution de l’Initiative Nationale pour le développement humain (INDH) s’élève à 300 millions de centimes, a déclaré à la MAP le président de la commune, M. Omar Hjira.

Exprimant la solidarité totale de la commune urbaine avec les commerçants de souk Melillia qui, a-t-il dit, abrite quelque 1.400 locaux commerciaux, dont 1.068 disposent d’une autorisation délivrée par les services compétents, il a appelé à la mobilisation des différentes partenaires pour la reconstruction de ce souk sur sa place initiale.

De l’avis des experts et des ingénieurs, la réhabilitation du souk qui constitue une source de revenus pour quelque 2.000 familles est quasi-impossible en raison de l’ampleur des dégâts causés par l’incendie, a-il-

poursuivi, faisant remarquer que les travaux de reconstruction nécessiteront environ deux milliards de centimes.

« Si les commerçants donnent leur accord à ce projet, les travaux de reconstruction du souk, selon les normes requises de sécurité et d’hygiène, débuteront dans les semaines à venir pour prendre fin avant la fin de l’année en cours », a encore ajouté M. Hjira, soulignant l’importance de « tirer les enseignements de cette catastrophe et de conjuguer les efforts pour éviter que cela ne se reproduise plus à l’avenir ».

Il a par ailleurs mis en garde contre « l’exploitation de l’incendie de souk Melillia à des fins politiques » et dénoncé « les actes isolés de pillage et de vol » commis par certains individus peu après le déclenchement de l’incendie, faisant remarquer que « ces actes sont étranges à notre culture et nos traditions ».

L’incendie qui a ravagé le souk, dans la nuit de jeudi à vendredi, a fait d’importants dégâts matériels, mais aucune victime n’est à déplorer, selon les autorités locales.

Les équipes d’intervention ont trouvé des difficultés pour circonscrire rapidement le feu en raison notamment du nombre limité de points d’accès au souk qui est entouré d’un mur, l’existence de produits inflammables et le nombre important de boutiques, selon le commandant de la protection civile à Oujda, M. Labied Abdelkrim, qui a mis l’accent sur les efforts déployés par les

sapeurs-pompiers pour empêcher la propagation du feu vers les habitations jouxtant le souk.

Par ailleurs, les éléments de la police ont arrêts 58 personnes auteurs présumés d’actes de « pilage » et de « vol » lors de cet incendie.

« Les auteurs de ces actes ont été arrêtées en flagrant délit », a indiqué à la MAP une source policière, notant qu’une quantité de marchandises, des articles d’habillement en particulier, a été saisie en leur possession.

Les mis en cause seront déférés devant la justice pour répondre des faits qui leur sont reprochés, a-t-on encore ajouté.

map__________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

 

 

 

 

Commentaires