Oujda: Le festival de la musique gharnatie souffle sa 20ème bougie

Oujda: Le festival de la musique gharnatie souffle sa 20ème bougie

191
0
PARTAGER

Ce thème, qui reflète l’intérêt qu’accordent les organisateurs et les maîtres du gharnati à Oujda à la préservation et à la pérennisation de cet art ancestral, a été mis en avant et traduit dans les faits lors de la cérémonie inaugurale, qui s’est déroulée en présence notamment du secrétaire général du ministère de la Culture, M. Ahmed Guitaae.

En effet, l’assistance a été au rendez-vous avec des moments forts de découverte, d’émotion et de reconnaissance à travers la belle prestation des musiciens en herbe de l’ensemble « Balabil Al Andalous », qui ont émerveillé un public au goût raffiné par leur talent, et le vibrant hommage rendu par les organisateurs à trois grands noms du gharnatie à Oujda.

Dirigé par le maestro Nasreddine Chaâbane, l’orchestre d’enfants « Balabil Al Andalous » montre l’effort déployé à différents niveaux pour préparer la relève et assurer la conservation de ce patrimoine immatériel considérable, d’où l’hommage rendu à cette occasion à Abdelkader Wassitti, Sellami Taher et Mohamed Lhachmi Sghir qui ont marqué la scène culturelle Oujdie.

Dans son allocution d’ouverture, le secrétaire général du ministère de la culture a mis l’accent sur le rôle de la culture comme vecteur de progrès et de développement, soulignant l’intérêt accordé à la culture dans le projet de constitution qui sera soumis à référendum le premier juillet prochain.

Il a de même souligné la contribution de ce rendez-vous annuel qui fête le gharnati à la préservation des spécificités et des richesses de cet art millénaire, à son rayonnement et à sa transmission aux générations montantes, en tant que composante inestimable du patrimoine national.

Pour ce qui est des actions menées pour réunir les conditions nécessaires, en termes d’infrastructures et de formation, devant favoriser la promotion de la culture et l’épanouissement des jeunes, il a rappelé la réalisation de plusieurs projets dans la ville d’Oujda (galerie d’arts, théâtre, centre culturel, ..), faisant savoir que les travaux de réalisation d’un conservatoire de musique et des arts chorégraphique aux normes internationales touchent à leur fin.

Outre la cérémonie d’ouverture qui s’est déroulée au centre culturel, la première soirée du festival a été également marquée par les concerts donnés en plein air au parc Lalla Meryem par les associations Al Ismailiya, Ahbab Cheikh Saleh et Nassim Al Andalous.

Cette 20ème édition propose, pendant quatre jours (23-26 juin), une programmation riche et diversifiée avec la participation de plusieurs groupes qui vont animer des soirées musicales dédiées au gharnati dans les villes d’Oujda, Nador, Aïn Béni Mathar, Figuig et Jerada.

Le programme prévoit aussi des ateliers artistiques, des tables rondes pour traiter de l’enseignement de la musique gharnatie et un concours national pour les jeunes talents.

Le festival est organisé par la délégation régionale de la culture en partenariat avec la wilaya, l’Agence de développement de l’Oriental, la commune urbaine et l’association Oujda-Arts

 

map__________________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

 

Commentaires