Ouverture à Marrakech de la saison de Chasse 2011-2012

Ouverture à Marrakech de la saison de Chasse 2011-2012

239
0
PARTAGER

Organisée par la direction régionale des eaux et forêts et à la lutte contre la désertification de Marrakech et Haut Atlas, en partenariat notamment, avec la Fédération Royale Marocaine de Chasse, cette manifestation a été l’occasion pour nombre de chasseurs et d’amateurs de pratiquer leur sport préféré, tout en appréciant la magie et la diversité biologique de ce territoire.

A cette occasion, il a été procédé à une opération de lâcher de 100 perdreaux, par « Altube Gambra », une station d’élevage de perdreaux basée à Safi, dans la réserve permanente de Tahanaout, qui s’étend sur une superficie de 1.600 ha.

De l’avis des organisateurs, la chasse est considérée comme l’un des principaux piliers de la conservation des ressources naturelles et du développement économique régional, relevant que cette activité revêt actuellement une importance cruciale sur les plans socio- économique, culturel, et récréatif, outre son rôle de taille dans l’amélioration des revenus des populations et la création d’emploi.

La chasse est aussi un outil de développement local dans la mesure où, plusieurs secteurs annexes en tirent profit, notamment celui des équipements de chasse, les armureries, le transport, l’hôtellerie, la restauration et les unités de production de gibiers d’élevage, ont-ils poursuivi.

A noter que le plan décennal du Haut Commissariat aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification (HCEFLCD) (2005-2014), a inscrit la chasse dans une perspective de gestion durable de la faune, dans l’optique de la préservation des équilibres éco-systémiques compatibles avec la reconstitution et le renouvellement du gibier, tout en tenant compte des principes de développement humain pour la création de nouvelles niches génératrices de revenus, à même de garantir l’amélioration du cadre socio-économique des populations rurales riveraines.

Et de poursuivre que la politique de l’amodiation du droit de chasse a pour objectif principal, l’implication des chasseurs à travers leurs associations à l’effort de conservation et de développement du gibier, tout en observant l’ensemble des dispositions destinées à garantir la reproduction du gibier et son développement : aménagement des espaces de chasse, points d’eau, agrainage, cultures à gibier, lâchers, et gardiennage entre autres.

Ainsi, au niveau de la région de Marrakech-Tensift- Al Haouz, la superficie totale amodiée est estimée à 243.019 ha, au profit de 30 associations de chasse et 9 sociétés de chasse touristique, à laquelle s’ajoute une superficie de 539.677 ha, sous forme de réserves soit temporairement, soit d’une manière permanente pour garantir la pérennité du gibier, précisent les organisateurs.

« La richesse de la région de Marrakech-Tensift- Al Haouz en gibier en fait un territoire de prédilection des chasseurs qui s’y rendent de tout le territoire national. A coté du petit gibier constitué essentiellement de perdrix barbara, lièvres, pigeons, palombes, cailles, tourterelles, grives, il existe le grand gibier représenté par le Sanglier et d’autres espèces « , ont-ils fait savoir.

Ils ont relevé que cette activité aura un avenir prometteur, au niveau régional, notamment avec la mise en oeuvre du projet de valorisation de la chasse au mouflon à manchette.

Une batterie de mesures pour réussir l’actuelle saison de chasse

Dans le cadre des efforts déployés par la direction régionale des eaux et forêts pour la garantie de l’ensemble des conditions nécessaires au succès de l’actuelle saison de chasse, une rencontre de sensibilisation, au profit des membres des associations et sociétés de chasse et des chasseurs opérant dans la région, a été organisée récemment à Marrakech.

Cette rencontre qui s’est déroulée en présence de M. Mohamed Issoual, directeur régional des eaux et forêts à Marrakech ainsi que de divers partenaires, a servi d’occasion pour les participants de prendre connaissance des mesures à adopter en matière de gestion des ressources cynégétiques et de la valorisation de la faune sauvage.

Ce conclave a été aussi l’occasion pour les participants de se focaliser sur les mesures réglementaires en vigueur pour la saison de chasse 2011-2012, y comprises les dates d’ouverture et de fermeture des périodes de chasse pour les différents types d’espèces chassables, le nombre de pièces autorisés au cours de chaque journée de chasse, ainsi que sur les dispositions sécuritaires à observer lors de l’utilisation des armes et munitions.

Un accent particulier a été aussi mis sur les règles à respecter notamment, durant les périodes de reproduction et de migration du gibier.

L’assistance a été conviée aussi à suivre un exposé détaillé sur le bilan de la saison de chasse 2010-2011 et les mesures qui ont été prises pour promouvoir cette activité durant l’actuelle saison de chasse.

Par la même occasion, il a été procédé à la distribution au profit des chasseurs d’une copie de l’arrêté annuel de chasse pour l’actuelle saison ainsi que du livret du chasseur édité par le HCEFLCD en collaboration avec ses partenaires.

 

 

map_________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

 

 

 

 

Commentaires