Ouverture à Marrakech du 1-er forum africain des télécoms

Ouverture à Marrakech du 1-er forum africain des télécoms

165
0
PARTAGER

Tenue sous la thématique « Enjeux de régulation et de concurrence », la 1-ère édition de ce forum des technologies des télécommunications en Afrique du Nord, du Centre et de l’Ouest est initiée par l’agence « I-Conférences » en partenariat notamment avec la Banque africaine de développement (BAD).

Cette rencontre de deux jours se veut une tribune idoine pour les participants de débattre notamment du cadre réglementaire nécessaire pour la promotion de l’investissement, des enjeux de la concurrence et de la tarification, de la généralisation de l’accès à la téléphonie et des choix technologiques.

Aux yeux de ses initiateurs, l’organisation de ce forum autour d’un secteur stratégique et en pleine mutation constitue un grand défi, ajouté à une conjoncture internationale et des tensions régionales complexes.

Après avoir souligné l’importance cruciale et l’intérêt majeur de cette plateforme, ils ont fait observer que l’industrie des télécommunications en Afrique du Nord, du Centre et de l’Ouest avait grandement besoin de cette tribune pour échanger les expériences et rechercher les meilleures pratiques en matière de libéralisation, de gouvernance et de régulation.

Grâce à une bonne régulation, les pays de l’Afrique francophone pourront promouvoir l’investissement, agir sur la tarification et assurer un meilleur développement humain, estiment-ils.

Par ailleurs, il ressort de l’intervention du représentant de l’Agence nationale de réglementation des télécommunications (ANRT) que la demande des services haut débit a enregistré une forte progression, passant de 700.000 en 2009 à 1,4 million d’abonnés fin 2010, soit une croissance annuelle de 93 PC.

Le représentant de l’Union internationale des télécommunications (UIT) a fait savoir, quant à lui, que 158 autorités de régulation existaient en 2010 dans le monde et que 126 pays ont privatisé totalement ou partiellement leurs opérateurs historiques de télécommunications.

L’accès aux réseaux mobiles est disponible pour 90 PC de la population mondiale et 80 PC de la population vivant dans les zones rurales, a-t-ajouté, faisant remarquer que le nombre des utilisateurs d’Internet a dépassé deux milliards en 2010, dont environ 60 PC dans les pays en développement.

Les approches de régulation et leur impact sur le marché, les choix technologiques, la gouvernance, l’arbitrage entre la course au revenu et le service universel, l’interconnexion régionale et les stratégies pour généraliser l’accessibilité et réduire les tarifs sont les principaux axes au menu de ce forum.

Le programme comporte également des ateliers et une journée de formation visant une meilleure compréhension des enjeux liés à la régulation et à la concurrence et aussi un échange des expériences entre acteurs clés de la région.

__________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.f

 

Commentaires