Ouverture à Rabat des travaux du 10ème Comité d’association UE-Maroc

Ouverture à Rabat des travaux du 10ème Comité d’association UE-Maroc

445
0
PARTAGER

Les travaux du 10ème Comité d’association UE-Maroc se sont ouverts mardi à Rabat, pour passer en revue l’état des dossiers de coopération dans divers domaines, à la veille de la réflexion entamée par l’Union européenne sur une nouvelle politique de voisinage.

Ouverture à Rabat des travaux du 10ème Comité d'association UE-Maroc
« Cette réunion est l’occasion d’évaluer le bilan de notre partenariat avec l’UE, notamment dans le cadre de la mise en œuvre du statut avancé et de la politique européenne de voisinage », a indiqué la directrice de l’UE et des processus méditerranéens au ministère des Affaires étrangères et de la coopération, Karima Kabbaj. « Cette réunion revêt un intérêt particulier parce qu’elle intervient à un moment où l’UE entame une réflexion sur une nouvelle politique de voisinage », a précisé Mme Kabbaj dans une déclaration à la presse avant l’ouverture des travaux du comité.

« Ce sera l’occasion pour nous d’exprimer notre vision quant à cette politique en termes d’approche, de priorités et d’instruments », a-t-elle ajouté.

Elle a mis en exergue la stabilité politique dont jouit le Maroc et les réformes « très ambitieuses » qu’il a engagées, soulignant que le Royaume est « en mesure de travailler avec l’UE sur pied d’égalité et de mener des actions partenariales que ce soit au niveau de la région du Maghreb ou en Afrique ».

« Le Maroc et l’UE ont un certain nombre d’acquis et peuvent prétendre à une coopération plus intense et un partenariat plus large », a insisté la responsable à l’ouverture des travaux du comité, exprimant, dans ce sens, la satisfaction du Maroc quant au niveau des relations bilatérales et au conseil d’association qui a eu lieu à Bruxelles.

Pour sa part, le directeur général au Service européen pour l’action extérieure, Hugues Mingarelli a déclaré que cette réunion sera une occasion de se féliciter de la vitalité des relations bilatérales entre le Maroc et l’UE et de « passer en revue l’état des dossiers de notre coopération dans tous les domaines (sécurité, commerce, agriculture, gestion des flux migratoires, énergie, transports) ».

« Ce sera une nouvelle fois un échange d’idées plus franc et ouvert », a-t-il dit dans une déclaration à la presse, rappelant les échanges de visites entre responsables marocains et de l’UE, particulièrement la dernière visite du commissaire européen en charge de l’Environnement, des affaires maritimes et de la pêche, Karmenu Vella.

Les membres du comité ont adopté l’ordre du jour du procès-verbal de la 9ème session du Comité d’association UE-Maroc tenue le 17 juin 2013 et l’ordre du jour de cette réunion consacrée aux travaux des sous-comités.

La réunion sera dédiée à la discussion des « progrès dans les domaines couverts par le plan d’action pour la mise en œuvre du statut avancé » et du « fonctionnement des sous-comités et calendrier des réunions futures ».

Les membres du comité vont également échanger sur « la coopération financière pour la période 2014-2017″, « la stratégie de convergence réglementaire » et sur « la participation du Maroc aux programmes communautaires et agences ».

La coopération en matière de sécurité figure aussi au programme de cette réunion, notamment les négociations en vue de la signature d’un accord-cadre de participations aux opérations militaires et missions civiles de la politique de sécurité et de défense commune avec le Royaume ainsi qu’un accord-cadre portant sur les procédures de sécurité pour l’échange d’informations classifiées.

Commentaires