Ouverture à Rabat des travaux du 13ème comité de suivi et de...

Ouverture à Rabat des travaux du 13ème comité de suivi et de coordination maroco-tunisien

177
0
PARTAGER

Intervenant à cette occasion, Mme Akharbach a indiqué que la réunion de ce comité, consacrée aux préparatifs de la 17ème session de la commission mixte maroco-tunisienne, constitue une réelle opportunité pour l’évaluation du bilan de la coopération bilatérale.

« Nous ferons du comité de suivi et de coordination maroco-tunisien une étape marquante pour se concerter et proposer les meilleurs moyens pour porter le partenariat stratégique entre nos deux pays vers de meilleurs perspectives », a dit Akharbach, mettant l’accent sur la nécessité de prendre en compte les nouvelles mutations, de relever les défis y afférents et de mettre à profit les importantes ressources humaines et naturelles dont disposent les deux pays.

L’objectif escompté de cette rencontre est de favoriser la mise en place d’un espace de complémentarité, la réalisation d’une véritable intégration incitative de la coopération économique, commerciale et technique et l’échange d’expertises et de compétences, a-t-elle ajouté, en insistant sur l’objectif de faire de cette rencontre une occasion pour la consolidation des liens de coopération et de partenariat entre les deux pays.

Après avoir exprimé sa satisfaction de la dynamique des échanges commerciaux bilatéraux ces dernières années, et la fierté du Maroc quant aux résultats obtenus en matière de coopération culturelle, éducative et scientifique, Mme Akharbach a souhaité que des progrès soient réalisés dans les domaines consulaire et social pour répondre aux attentes et aux besoins des citoyens.

Elle a, d’autre part, fait savoir que le Maroc considère les derniers changements démocratiques survenus dans la région nord-africaine comme étant des développements catalyseurs de l’engagement à édifier un espace maghrébin intégré et apte à se positionner en groupement influent, outil de la coopération régionale et important espace stratégique dans la zone euro-méditerranéenne.

Elle a, en ce sens, exprimé l’attachement du Maroc à l’édification de l’Union maghrébine en tant que choix stratégique, réaffirmant la ferme volonté du Royaume de contribuer à activer ses structures, dans le cadre du respect total de la souveraineté des cinq pays maghrébins et de leur intégrité territoriale.

De son côté, M. Redouane Nouisser a salué les liens de fraternité et de solidarité existant entre les deux pays, appelant à les consolider davantage à l’avenir.

La Tunisie, a-t-il ajouté, attache beaucoup d’intérêt au comité de suivi et de coordination maroco-tunisien et exprime sa sincère volonté politique et son attachement à l’édification du Grand Maghreb.

Le comité de suivi et de coordination maroco-tunisien, qui tient sa première réunion après la révolution qui a fait tomber le régime de Ben Ali, vise à préparer la 17ème session de la grande commission mixte maroco-tunisienne, prévue prochainement au Maroc.

map ______________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

Commentaires