Ouverture du moussem des fiançailles et du 8ème festival des « Musiques des...

Ouverture du moussem des fiançailles et du 8ème festival des « Musiques des cimes » à Imilchil

208
0
PARTAGER

Ainsi, les couples, parés de leurs costumes traditionnels réservés à l’occasion et propres à la région, se sont succédés devant « les Adouls » pour officialiser leur mariage et partant, perpétuer une légende éternelle glorifiant l’amour idyllique et ce, dans une ambiance festive où l’art d’Ahidous de la région était à l’honneur.

La cérémonie d’ouverture de cette manifestation à dimensions économique, sociale et culturelle, qui s’est déroulée en présence du gouverneur de la province, M. Ali Khalil, du président de la région de Meknès-Tafilalet, des élus, des autorités locales, des chefs de services extérieurs et des différents acteurs locaux, a été marquée par la présentation d’extraits de la fête du mariage traditionnel tel qu’il est célébré dans la région.

L’assistance a eu également l’occasion de déguster le pain dit « Abadir » préparé, dans ce genre de fête, par des hommes et présenté par la famille du mari comme cadeau à celle de la mariée.

Ce moussem des fiançailles se tient en parallèle à la 8ème édition du festival des « Musiques des cimes » (du 15 au 17 septembre), initiée par le Centre Tariq Ibn Ziyad en collaboration avec le conseil provincial de Midelt et le conseil de la région de Meknès-Tafilalet.

Ce festival vise à contribuer à la préservation du patrimoine culturel et symbolique de la région et offre ainsi l’opportunité de découvrir les traditions des tribus locales, promouvoir le tourisme de montagnes, favoriser une dynamique économique et jeter les bases d’une stratégie de développement durable dans cette région du Maroc profond.

Dans la soirée de jeudi, les festivaliers et les habitants de la région ont eu rendez-vous avec la soirée inaugurale de cette 8ème édition, dont le programme prévoit trois soirées musicales à travers lesquelles les organisateurs entendent mettre en exergue le patrimoine musical national des régions des hautes montagnes.

Pour ce qui est de la participation étrangère, les organisateurs ont opté cette année pour la troupe espagnole « Walter Sax Ensemble » qui sera samedi sur scène aux côtés d’une icône de la musique populaire marocaine qui n’est autre que le célèbre chanteur à la voix chaleureuse Mohamed Rouicha.

Outre l’animation artistique, le programe prévoit également des activités sportives, des concours culturels ainsi que des exposés sur « l’histoire d’Imilchil et sa région », « le plan Maroc vert », « les systèmes ingénieux du patrimoine agricole mondial » et « les énergies renouvelables ».

Au menu figurent en outre des conférences sur « le rôle de l’enseignement dans le processus de développement », « le vestimentaire et les costumes traditionnels chez les tribus amazighes », « le tourisme rural dans les programmes de la vision 2020″ et « la place de l’amazighité dans la nouvelle constitution ».

Point de rencontre entre l’Est et l’Ouest du Haut Atlas, Imilchil, cette localité perchée à une altitude dépassant les 2.200 mètres et qui a su préserver son authenticité et son attachement aux traditions, vivra trois jours durant une animation particulière à la faveur de son moussem annuel et son festival « Musiques des cimes ».

Commentaires