Ouverture d’un compte bancaire pour la collecte de dons au profit du...

Ouverture d’un compte bancaire pour la collecte de dons au profit du projet Kafala des orphelins d’Al Qods

263
0
PARTAGER

Dans un communiqué, dont copie est parvenue mardi à la MAP, l’Agence explique que le projet de la Kafala des orphelins d’Al-Qods illustre son intérêt pour les catégories les plus vulnérables de la société, en application des hautes directives de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, président du comité Al Qods, visant le soutien des secteurs sociaux et des conditions de vie de la population de la ville.

Lancé le 22 décembre 2010, le projet porte sur la prise en charge de 500 orphelins d’Al-Qods auxquels une bourse mensuelle est allouée. Ainsi, leur alimentation, leur hébergement, les frais de leur scolarité sont pris en charge. Ils bénéficient, aussi, du régime de couverture médicale globale en vertu duquel l’Agence leur garantit des soins de santé gratuits dans les principaux hôpitaux de la ville.

De plus, des aides alimentaires leur sont accordées au mois de ramadan, pendant les fêtes religieuses à l’occasion desquelles ils reçoivent des vêtements de fête, précise-t-on de même source.

Le communiqué souligne que les personnes, qui sont animées par la volonté de prendre en charge un ou plusieurs orphelins d’Al Qods, peuvent opter pour la prise en charge annuelle (12.240 dirhams) qui comprend la bourse mensuelle (680 dirhams par mois, soit 8.160 dirhams par année), la bourse d’études (2550 dirhams par année), la bourse d’aide alimentaire à l’occasion des fêtes religieuses annuelles (1530 dirhams par année) ou faire don d’une de ces sommes d’argent selon les possibilités de chacun.

Le compte bancaire numéro 800 a été ouvert aux agences de Bank Al Maghrib, pour la collecte de dons des citoyens marocains, arabes, musulmans et étrangers dans le cadre de la prise en charge d’un ou de plusieurs orphelins d’Al-Qods, indique la même source.

L’Agence Bayt Mal Al Qods s’engage à communiquer aux personnes qui le souhaitent des informations sur les orphelins pris en charge relatives à l’évolution de leur parcours scolaire, à leur état de santé et à leur situation sociale, explique-t-on de même source.

Commentaires