PARTAGER

L’ancien ministre de la jeunesse et des sports rumine toujours son éviction de l’actuel gouvernement suite à un scandale que tous les marocains connaissent après en avoir suivi toutes les péripéties.

Cantonné dans un poste de second du président de la région Fès-Meknes dirigé par le chef de son parti et mentor, Mohand Laenser,  Ouzzine, fort du soutien indéfectible de sa belle-mère qui fait la pluie et le beau temps au sein de cette même formation du « Mouvement Populaire », refuse de ranger ses costumes de ministre tellement il croit en toutes ses chances de retrouver un fauteuil ministériel taillé une nouvelle fois sur mesure.

Persuadé que sa formation formera avec les islamistes du PJD le gouvernement qui sera issu des prochaines élections du sept octobre, l’ancien ministre confie à ses proches qui ne peuvent que le croire, qu’il sera du prochain exécutif, loin du domaine du sport qui ne lui aura pas réussi pour sa première expérience mais dans un poste conforme à ses ambitions et ses compétences dont des journaux avaient douté à son arrivée au même titre que ses diplômes universitaires.

Pour l’heure, l’homme fait profil bas sans s’effacer des premiers rangs pour autant, en se préparant à une autre bataille pour assouvir ses ambitions, prendre les rênes de son parti lors de son prochain congrès et faire d’une pierre, deux coups.

Par Jalil Nouri

Commentaires