PARTAGER

Le paiement de la Taxe spéciale annuelle sur les véhicules automobiles « Vignette » peut être effectué, à partir du 1er janvier 2016, par voie bancaire ou auprès des prestataires de services de paiement.

Cette externalisation de paiement vise à offrir un service de proximité et à faciliter le paiement de la vignette, en optant pour les agences bancaires, les sites e-banking et mobile-banking des banques partenaires, les guichets automatiques bancaires (GAB), les points de paiement des réseaux de prestataires de services de paiement et les sites internet des prestataires de services de paiement, explique-t-on, mardi à Rabat, auprès de la Direction générale des impôts (DGI).

Le service de paiement de la vignette sur les réseaux externalisés sera supporté par le contribuable, dont le coût varie selon le canal utilisé: GAB, e-banking et mobile-banking (5,50 DH TTC), internet (12 DH TTC) et agences et points de paiement (23 DH TTC y compris les droits de timbre), a précisé le directeur des ressources et des systèmes d’information à la DGI, Nabil Lakhder, lors d’un point de presse consacré à la présentation de cette nouvelle procédure.

La remise du macaron de la vignette est abolie. Le paiement de cette taxe est dorénavant attesté par la seule remise d’une quittance de paiement à présenter à l’agent de police lors du contrôle, a fait savoir M. Lakhder, ajoutant que ce reçu pourra être obtenu par les contribuables sur simple présentation de leur carte grise auprès de 6000 agences bancaires et points de paiement sur l’ensemble du territoire, ou saisie des informations y figurant en cas de paiement par GAB (3000) ou à distance.

« L’avantage est clair et apparent aussi bien pour le citoyen que pour l’administration », a déclaré à la MAP, le directeur général des impôts, Omar Faraj, arguant que ce nouveau système de paiement évitera aux contribuables et aux usagers de faire des queues interminables pour payer leurs vignettes.

Du côté de l’administration, cette procédure devra permettre à l’administration de réduire les coûts et les charges liés à cette prestation et d’avoir aussi une traçabilité et un suivi de l’ensemble des paiements pour une amélioration du recouvrement.

Environ 3.000.000 vignettes sont payées entre mi-décembre et mi-février et 150 points de débite sont mis à contribution pour le paiement de ces vignettes avec une forte mobilisation de ressources humaines pour absorber ces flux.

Commentaires