PARTAGER
Un mouvement de panique et de terreur s’est emparé de tous ceux qui se trouvaient ce matin du jeudi 31 mars au quartier du « Maarif » à Casablanca à proximité des tours du « Twin Center » quand un hélicoptère de la Gendarmerie Royale s’est mis à tournoyer à basse altitude au dessus de cet édifice pendant plusieurs dizaines de minutes, poussant tous les passants et les employés des nombreux bureaux de cette zone a fuir pour trouver refuge en pensant que le pire allait se produire.
La premières éventualités auxquelles ont pensé les personnes effrayées étaient l’acte terroriste et ses auteurs fuyant sur les terrasses des immeubles avoisinants ou bien alors la traque d’un dangereux braqueur de banque armé jusqu’aux dents. D’autre ont tout simplement cru qu’il s’agissait de tentative de localisation d’explosifs placés sur les tours et que l’alerte générale allait être lancée dans le tout Casablanca dans la perspective d’une explosion imminente en cette brumeuse matinée. Certaines entreprises avaient même commencé à évacuer leurs employés de leurs bureaux.
Finalement, après vérifications officieuses et recoupements, il s’agissait tout simplement de prises de vues à bord de l’appareil pour les besoins du tournage d’un film ou pour des vues aériennes de la ville pour des objectifs sécuritaires.
Il faut dire que l’alerte a été très chaude du fait que personne n’avait été prévenu du passage de l’hélicoptère au-dessus des deux tours jumelles qui font la fierté des casablancais et qui constituent un point de rencontre incontournable dans ce secteur devenu un haut lieu du shopping.

Commentaires