PARTAGER
Les habitants d’un quartier du centre de Casablanca situé au niveau de l’avenue Lalla Yacout, ont été brutalement tirés de leur sommeil au milieu de la nuit dernière après avoir entendu une sourde explosion qui leur a aussitôt fait croire à un attentat sur fond de rumeurs sur les risques actuels avec les recherches pour arrêter trois dangereux individus algériens.
Une impression qui s’est accentuée avec les allers-retours incessants des sapeurs pompiers et les sirènes de leurs véhicules qui n’ont cessé qu’à l’approche de l’aube alors que certains d’entre eux avaient déjà fui leurs logements. Il aura fallu attendre plusieurs heures pour avoir la version officielle de l’explosion qui a secoué tout le périmètre situé près du concessionnaire automobile de l' »Auto-Hall » et soufflé une grande partie de l’hôtel « Majestic » après la fuite dans une bonbonne de gaz dans la partie réservée au bar de l’établissement, une vieille battisse remontant au temps du protectorat.
Fort heureusement, seuls deux blessés légers ont été enregistrés suite à ce qui aurait pu être une vraie catastrophe si l’explosion s’était produite au moment de la présence des clients alors que l’enquête a déjà révélé de grandes failles dans le système de lutte anti-incendie et dans le dispositif de sécurité à d’autres niveaux. Encore une fois, le pire a été évité de justesse.

Commentaires