PANIQUE GÉNÉRALE APRÈS LA MORT DE 3 SUBSAHARIENNES DANS UN APPARTEMENT A...

PANIQUE GÉNÉRALE APRÈS LA MORT DE 3 SUBSAHARIENNES DANS UN APPARTEMENT A CASA

1407
0
PARTAGER

Le quartier El Oufa relevant de la préfecture Hay Hassani-Ain Chock à
Casablanca est sens dessus dessous depuis ce matin du mardi après la
découverte de trois corps inanimés dans un appartement de la cité
populaire Firdaous. Aussitôt le déploiement des forces de sécurité
effectué, la zone a été isolé et interdite d’accès donnant
l’impression aux habitants que quelque chose de grave se passait au
sein de la communauté africaine très nombreuse dans ce secteur situé à
la périphérie de la capitale économique. Une lourde atmosphère
continuait d’y régner plusieurs après la découverte des corps des
victimes toutes la trentaine , sur fond de rumeurs les plus folles
comme la vengeance meurtrière, un empoisonnement collectif par un
sorcier, le virus Ebola, la main de la mafia africaine ainsi que
d’autres versions étranges.

L’hypothèse d’une fuite de gaz à partir d’un chauffe-eau retenue dès
le départ, semble avoir été abandonnée ce qui a crée un vrai climat de
panique obligeant plusieurs familles à quitter leurs habitations alors
que les corps des trois sénégalaises ont été transférées à la morgue
de Casablanca pour une autopsie. A l’heure de l’écriture de ces
lignes, la police mène toujours son enquête et se refuse à tout
commentaire concernant ces morts suspectes en attendant un communiqué.

Commentaires