PARTAGER
Il aura fallu qu’une fuite de gaz provenant de la climatisation des bureaux d’un centre d’appels « Webhelp »de la ville de Fez sur les quatre installés à travers le Maroc, pour que l’angoisse s’empare des équipes travaillant pour cette enseigne leader.
Plusieurs dizaines de personnes travaillant dans la structure de Fes avaient été évacuées vers le centre hospitalier de la capitale spirituelle après leur asphyxie jeudi dernier, le reste du ersonnel se refusant à rejoindre leurs postes tant que les conditions de sécurité au travail ne seraient pas toutes réunies et que les installations ne soient pas contrôlées par un bureau d’études. L’annonce de cet accident s’est répandue comme une traînée de poudre à travers toute la ville ainsi que sa voisine de Meknès.
Sans aucun lien avec cette fuite de gaz, il est rappelé que le centre d’appels de Rabat, avait défrayé la chronique à son tour, avec le décès à son poste de travail, d’un employé de ce centre de la capitale, pour susciter un grand émoi parmi les centaines de jeunes de la société et chez ses concurrentes en raison de conditions de travail et qui continuent, malgré tout à attirer une frange importante parmi la population en quête de revenus bien qu’ils soient précaires.
Par  Jalil Nouri

Commentaires