PARTAGER
L’équipe nationale de basket-ball est devenue méconnaissable et n’avait jamais montré un tel esprit victorieux depuis maintenant une vingtaine années, en réalisant un parcours sans faute au championnat d’Afrique des nations qui se déroulent actuellement et simultanément en Tunisie et au Sénégal.
Les nationaux qui ont repris du poil de la bête ces derniers mois et en battu la puissante Egypte au stade des quarts des demi-finales après s’être débarrassés, sans aucune défaite au compteur, de plusieurs champions africains et non des moindres, comme l’Angola, un adversaire coriace. Un vrai miracle que cette métamorphose, malgré les différents problèmes insurmontables que connait la pratique de ce sport dans le pays.
Des obstacles financiers, le manque d’infrastructures et d’encadrement, un championnat agonisant et animé par les mêmes clubs depuis des décennies..le basket-ball national avait fini par s’installer dans un marasme et ses échos dans les médias avaient fini par se réduire à la partie congrue de l’actualité sportive. Et puis la résurrection en ce mois de septembre 2017 avec un public marocain et se mobilise en vue d’une participation à la finale et pourquoi pas une nouvelle épopée avec le titre de champion d’Afrique après une si longue absence.. Les paniers du basket apporteront-ils de Tunis, les fruits d’une saison historique pour le sport national.

Commentaires