PARTAGER

120 hommes et une trentaine de véhicules sont sur place pour juguler le sinistre et deux pompiers ont été légèrement blessés.

L’incendie était circonscrit peu avant 7 h 30, mais le feu n’est pas terminé : « ça bout à l’intérieur », selon le commandant Gabriel Plus, porte-parole des pompiers de Paris, Les pompiers travaillent dans des conditions difficiles.

Le site est composé de « quatre cubes horizontaux, avec plusieurs niveaux » et l’incendie concerne l’un de ces cubes, ou travées, a raconté le porte-parole. « Ce sont des palettes, des cartons, des cloisons en placoplâtre, des faux plafonds, des gaines électriques » qui brûlent. Le feu est monté jusqu’au toit et « un risque de propagation par le toit » aux autres travées n’est pas encore écarté.
Le système d’incendie déconnecté

« La progression de nos équipes est difficile, ce sont de grands volumes, il fait très chaud », a-t-il précisé, expliquant que les deux blessés légers avaient eu des « coups de chaud » et que les interventions des équipes étaient limitées à une vingtaine de minutes avant d’être relevées. En raison des travaux, « le cheminement habituel n’est pas du tout le même, pour se repérer, c’est difficile », a-t-il dit.

Commentaires