Participation de la CDG au lancement du réseau mondial des Banques de...

Participation de la CDG au lancement du réseau mondial des Banques de développement à Washington

305
0
PARTAGER

Les présidents et directeurs généraux de 19 Banques de développement nationales et sous-régionales ont créé ainsi « l’International Development Finance Club » (IDFC) et signé la charte du nouveau réseau, en marge des Assemblées annuelles du Fonds monétaire international (FMI) et de la Banque mondiale (21-26 sept).

L’IDFC s’assigne pour objectifs notamment de lutter contre les changements climatiques, de trouver des financements durables pour les infrastructures publiques et de participer au développement social.

« Nous sommes fiers d’avoir pu rassembler des institutions de renommée mondiale innovantes et compétentes dans le financement des pays émergents, ayant déjà accompli des réalisations remarquables en finance de développement. Nous voulons combiner nos forces et répondre conjointement aux défis planétaires actuels comme les changements climatiques, » a déclaré à cette occasion le PDG de KFW Bankengruppe, Ulrich Schr der.

« Par ce réseau, nous voulons lancer une discussion internationale sur la finance de développement en échangeant notre savoir-faire et expériences », a relevé de son côté Enrique Garcia, président de la Banque de développement latino-américaine « Corporacion Andina de Fomento » (CAF), un des initiateurs du réseau.

Le Directeur général de la CDG, Anass Houir Alami, a salué, pour sa part, cette initiative, affirmant que la Caisse de Dépôt et de Gestion « s’engage à participer activement aux travaux du club aux côtés de ses collègues et partenaires et à mettre toute son expérience au profit des causes communes et nobles que défendra ce Club ».

En vue de la Réunion de l’ONU  » Rio+20  » en juin 2012, les travaux du Club porteront durant la première moitié de l’année 2012 sur le sujet de la finance climatique. Dans un monde changeant, l’IDFC vise à se positionner comme « une des forces clés agissantes dans le processus d’adaptation aux changements climatiques et leur réduction ».

Le réseau participera à la promotion de partenariats entre des Banques de développement nationales et régionales aussi bien au niveau international que national afin d’agir de « manière concertée et efficace sur les conditions de vie des gens ».

Outre la CDG, le Club compte notamment comme membres l’Agence Française de Développement (AFD), la Banco Estado (Chili), la Bancoldex (Colombie), la BNDES (Brésil), la BSTDB (Grèce), la BCIE (Honduras), la CDB (Chine), la HBOR (Croatie), l’Indonesian Exim Bank, la TSKB (Turquie), la JICA (Japon), la KFW (Allemagne), la KOFC (Corée du Sud), la NAFIN (Mexique) et la VEB (Russie).

Ulrich Schr der, PDG de KFW Bankengruppe, a été élu président de ce Club.

Un groupe de travail, composé de cinq institutions, dont la CDG, élaborera un document sur la finance climatique (quel schéma? quels moyens? quel véhicule?) et sur sa mise en oeuvre concrète et pragmatique.

map__________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

 

 

 

 

Commentaires