Participation du CNDH à la 6ème rencontre du dialogue euro-arabe du 11...

Participation du CNDH à la 6ème rencontre du dialogue euro-arabe du 11 au 13 mai à Berlin

156
0
PARTAGER

Le CNDH sera représenté par une délégation conduite par MM. Mohamed Sebbar, secrétaire général du Conseil et Mostafa Raissouni, conseiller du président du Conseil.

Lors de cette rencontre, qui se tient sous le thème « la prévention de la torture et l’Etat de droit », les débats porteront, notamment sur la question de l’intégration des résultats du dialogue euro-arabe des institutions nationales des droits de l’homme dans les actions des organisations internationales et régionales, à travers les interventions des organisations internationales et régionales sur la torture et l’Etat de droit et sur les opportunités qu’offre le dialogue arabo-européen pour contribuer à l’enrichissement de l’agenda des droits de l’homme au niveau international et régional, indique un communiqué du Conseil.

Dans le cadre de cette rencontre, les participants devront analyser la question de la torture et l’Etat de droit dans le monde arabe, entre droit et pratique et mettre l’accent sur les enjeux, les lacunes et les priorités, ainsi que sur les possibilités de réforme.

Les intervenants devront débattre, également, des derniers développements que connaît le monde arabe, et ce, à travers l’examen des enjeux relatifs à l’agenda des droits de l’homme et au rôle qui peut être joué par les institutions nationales des droits de l’Homme, afin de garantir le respect et la protection de ces droits et définir les stratégies, actuelle et future, à même de permettre d’entamer les réformes en matière des politiques de droits de l’homme.

Pour ce faire, un groupe de travail sera devra procéder, tout au long d’une année, notamment à l’analyse des législations des initiatives nationales pour le développement humain (INDH).

Cinq pays arabes et trois pays européens exposeront leurs législations et leurs pratiques nationales à la lumière des conventions internationales et régionales sur la torture et l’Etat de droit, y compris les enjeux, les difficultés et les perspectives qui se posent aux pays précités.

Durant la rencontre, une séance spéciale sera réservée à la question de « l’exportation de la torture, l’extradition des accusés et leur transfert vers d’autres pays en vue de les torturer ».

Une deuxième séance sera consacrée à la présentation et la discussion du rapport du groupe de travail sur l’immigration et les droits de l’homme, du rapport relatif au programme sur le renforcement des capacités en matière d’accès à l’information et du rapport du groupe de travail chargé des droits de la femme et de l’égalité entre les deux sexes.

Outre les représentants des INDH membres du dialogue euro-arabe, dont le secrétariat général est composé du Conseil national des droits de l’homme (Maroc), de l’institut allemand des droits de l’Homme, du centre national jordanien des droits de l’homme, de l’institut danois des droits de l’homme, prendront part à cette rencontre des représentants du comité international de coordination des institutions nationales des droits de l’homme (CIC), du comité pour la prévention de la torture au conseil européen pour les droits de l’homme, du programme des droits de l’homme au département des institutions nationales et des mécanismes régionaux au haut commissariat des droits de l’homme, du secrétariat général de la ligue arabe et de l’organisation mondiale contre la torture.

Prendront également part à cette rencontre l’association contre la torture, le haut comité chargé de l’enquête sur les crimes commis pendant les semaines de révolution en Tunisie, la commission indépendante des droits de l’homme, le centre danois pour la réhabilitation des victimes de la violence et la torture, en plus d’une pléiade d’experts internationaux.

La cinquième réunion du dialogue euro-arabe des institutions nationales des droits de l’homme s’est tenue dans la capitale du Qatar, Doha, sur le thème « des droits de la femme » (mars, 2010), alors que la quatrième réunion à été organisée à La Haye aux Pays-Bas sur le thème « droits des travailleurs migrants » (mars 2009).

La troisième réunion a eu lieu à Rabat sur le thème « migration et droits de l’homme » (mai 2007), la deuxième Copenhague sur le thème de « la discrimination » (octobre 2007), tandis que la première rencontre euro-arabe sur les droits de l’homme a eu lieu à la capitale jordanienne, Amman, sous le signe « terrorisme et droits de l’homme » (avril 2007).

MAP_________________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

Commentaires