Parution d’une nouvelle édition de l’ouvrage « l’armée marocaine à travers l’histoire » du...

Parution d’une nouvelle édition de l’ouvrage « l’armée marocaine à travers l’histoire » du Pr. Abdelhak Lamrini

174
0
PARTAGER

Le Pr. Abdelhak Lamrini, historiographe du Royaume, relate dans cet ouvrage, qui avait remporté le prix du Maroc en 1968, l’histoire de l’armée marocaine depuis l’aube de l’histoire, mettant en exergue les principales caractéristiques de cette armée à travers d’importants documents, photographies et autres graphiques et encarts.

Dans une note de présentation de son ouvrage, le Pr. Lamrini souligne avoir pris l’engagement d’élucider cet important aspect de l’histoire après avoir constaté que la bibliothèque marocaine souffrait d’un manque en matière de recherches sur l’histoire militaire du Maroc à laquelle certains historiens marocains n’accordaient que peu d’intérêt.

L’auteur de l’ouvrage y traite successivement de l’armée marocaine depuis l’aube de l’histoire et sous le règne de la dynastie Idrisside, soulignant que cette armée défendait le pays contre les réfractaires de l’Etat, mais aussi contre les mutins et traquait les criminels et les bandits. L’armée était aussi associée aux opérations de construction des remparts et des fortifications à l’intérieur du pays, mais aussi sur ses frontières.

Abordant le règne des Almoravides, l’auteur indique que l’armée était hissée au rang d’une véritable armée régulière qui comptait également dans ses rangs près de 100 mille cavaliers, ce qui la qualifiait à assurer la défense du pays mais aussi celle de l’Andalousie voisine.

Sous les Almohades, souligne le Pr. Abdelhak Lamrini, l’armée marocaine se distinguait par sa parfaite organisation, ce qui lui permettait de remporter de nombreuses victoires et batailles comme ce fut le cas pour la bataille d’Al Arak.

Pour ce qui est de la dynastie des Saadiens, l’auteur indique que l’armée marocaine fut suffisamment équipée en matériel de guerre et d’armes lourdes, les Saadiens s’étant fortement investis dans la fabrication des canons, la construction des tours et dans l’industrie du Baroud (poudre à canons).

Le Pr. Lamrini s’est longuement attardé sur la puissance de l’armée sous les Saadiens et sur la forte résistance qu’elle opposait face aux armées portugaises, rappelant notamment la célèbre bataille de Oued El Makhazine marquée par une retentissante victoire des Saadiens. L’auteur a illustré son propos de graphiques et de photographies de plusieurs sites des armées en présence le jour de cette bataille.

Evoquant l’histoire de l’armée marocaine sous la dynastie Alaouite, l’auteur souligne que ses effectifs comptaient des dizaines de milliers de combattants provenant des différentes régions du Royaume.

Il rappelle en effet les actions de l’armée marocaine sous le règne de Sidi Mohammed Ben Abdellah, mettant en évidence l’attention particulière accordée, à l’époque, au développement d’une flotte maritime guerrière. Cette armée a réussi, sous le sultan Moulay Abderrahmane Ben Hicham, à repousser les envahisseurs sur les côtes marocaines. Sous la conduite du Sultan Moulay Abderrahmane, l’armée marocaine a pu faire taire efficacement les réfractaires de l’Etat et tous ceux qui tentaient de semer la discorde.

L’ouvrage met l’accent en outre sur l’extrême importance accordée par les souverains de la dynastie Alaouite à l’organisation et à la modernisation de l’armée, en lui permettant d’acquérir de nouvelles expertises.

Dans ce contexte, l’armée marocaine a connu de profondes réformes, particulièrement sous l’ère de Moulay Hassan 1er qui veillait à titre d’exemple à l’organisation de missions militaires estudiantines à l’étranger. Le Maroc s’est ainsi doté, sous le règne de Moulay Hassan 1er et Moulay Abdelaziz, d’une force militaire puissante, bien organisée et disposant d’armes modernes, souligne le Pr. Abdelhak Lamrini.

Le Sultan Moulay Abdelhafid a fait montre du même souci de modernisation continue des forces armées, restées sans cesse engagées pour la défense du territoire national jusqu’à l’avènement du protectorat français, poursuit-il.

Après l’analyse du cheminement historique de l’armée, l’auteur n’a pas manqué de mettre en relief le rôle de l’armée de libération et sa résistance face à l’occupation française, en mettant l’accent sur l’apport indéniable de certains héros de la libération nationale.

L’ouvrage du professeur Abdelhak Lamrini retrace diverses facettes de la forte présence de l’armée marocaine aux plans tant national qu’international, évoquant entre autres la participation de soldats marocains à la seconde guerre mondiale, en réponse à l’appel du Sultan Mohammed Ben Youssef pour combattre le fascisme et le nazisme aux côtés de la France et de ses alliés.

Il met à la disposition du lecteur des informations pertinentes qui révèlent au grand jour la bonne réputation de l’armée marocaine sur la scène internationale forçant l’admiration d’éminentes personnalités à travers le monde qui ont fait des témoignages historiques significatifs sur les héros de cette armée.

Après l’indépendance, relève l’auteur, le Maroc a poursuivi l’œuvre de modernisation des structures de son armée, une réforme qui se veut à la mesure des rôles importants qui lui incombent dans les temps modernes.

L’ouvrage met en évidence justement l’action épique de l’armée marocaine dans la défense des causes justes au Proche-Orient et en Afrique, pour conforter le devoir islamique et international du Royaume.

 

_____

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

 

Commentaires