PARTAGER

L’information divulguée en premier par le magazine « Jeune Afrique » et reprise à large échelle par la presse sur un éventuel déjeuner informel en Floride entre le président américain Donald Trump et le roi Mohammed VI où il se trouve en vacances, s’est avérée fausse et ce repas n’a pas eu lieu finalement dans la résidence de Trump comme annoncé.

Le président américain qui y était venu pour passer les fêtes de Pâques en famille a repris le chemin de Washington le dimanche en début d’après-midi et le roi Mohammed VI se trouve toujours en vacances en famille en Floride.

C’était une belle occasion de voir les deux chefs d’état réunis autour de la même table pour leurs premiers entretiens, mais ce n’est que partie remise après tout pour aller au fond des choses lors d’une prochaine visite du roi Mohammed VI dans la capitale américaine dont la date est peut-être à l’étude en ce moment.

Pour la presse c’est un gros manque à gagner tant les résultats des entretiens annoncés trop vite étaient attendus sur fond de curiosité, afin de prendre la température des relations futures entre les États-Unis sous la présidence Trump et le souverain

Commentaires