PARTAGER
L’actrice aux nombreuses casseroles a pu faire taire ses nombreux détracteurs en réussissant un passage très remarquée sur la première chaîne française, TF, à une heure de grande audience lors de l’émission « Quotidien » de Yann Barthes. L’actrice a crée une grosse surprise en chantant son premier single,  » Bella Hannouna » sans montrer un grand talent pour la chanson bien qu’elle prétende pouvoir faire carrière dans ce domaine.
Mais elle a surpris le public sur un autre registre, la défense des droits de la femme, en se mettant dans la peau d’une grande militante de cette cause surtout en faveur des actrices de cinéma dont elle a pris la défense avec ténacité dans l’arrière-pensée de surfer sur la vague actuelle qui secoue le 7ème art mondial avec les scandales de harcèlement, et surtout pour se faire adouber par ses homologues françaises.
Loubna Abidar ne s’est pas empêchée de remercier la France au passage pour l’avoir accueillie après ses déboires au Maroc et sa fuite précipitée après les attaques subies en raison de son rôle honni dans le film « Zine Li Fik » du réalisateur Nabyl Ayoouch.
Sa prestation dans cette émission très suivie lui aura donné l’occasion , en tout cas, de profiter d’un espace d’expression inestimable et montrer ses capacités peu convaincantes de chanteuse en devenir après ses premiers pas peu prometteurs sur le sol français dans le domaine du cinéma, qui lui ont surtout permis d’avoir ses papiers.
Par Nabila Kandili
Actu-maroc.com

Commentaires