PARTAGER

Le WAC, une des meilleures équipes du championnat national de football mettra du temps avant de pouvoir se relever et oublier sa cuisante défaite en Égypte face au club de Zamalek par quatre buts à zéro dans le cadre des demi-finales du championnat d’Afrique des clubs champions pour le quel il semblait pourtant avoir de bonnes chances de se qualifier.

En déroute, dès le début de la rencontre contre les égyptiens chez eux à Alexandrie, l’équipe a sombré après avoir encaissé deux buts consécutifs suite à de grossières erreurs de sa défense et de son gardien de but, un remplaçant guère préparé à des rencontres de ce niveau et manquant d’expérience de manière générale.

Par la suite, les erreurs techniques du coach Toschack et ses remplacements hasardeux ont fini par porter le coup de grâce aux joueurs du Wac qui n’ont plus jamais pu revenir dans la partie pour se contenter de subir la pression des égyptiens, bien inspirés, qui ont vite compris que la défense adverse s’effondrerait. Bien vu puisque deux buts supplémentaire viendront alourdir l’addition pour éliminer l’équipe casablancaise qui ne pourra jamais , avec ses moyens actuels, remonter un tel score au match retour.

D’autant plus que le Wac a décidé de se séparer de son sélectionneur, tout de suite, après le coup de sifflet final de la partie à Alexandrie.

Commentaires