Pays-Bas: Un Marocain condamné à tort à cause d’une erreur d’ADN

Pays-Bas: Un Marocain condamné à tort à cause d’une erreur d’ADN

236
0
PARTAGER

Mohamed Boucharka, âgé de 25 ans, a été condamné à trois reprises par la justice après que l’Institut médico-légal néerlandais (NFI) ait confondu son ADN avec celui de l’auteur réel des crimes pour lesquels il était poursuivi, selon la même source.Malgré le rejet par Boucharka de toutes les accusations, personne ne l’avait cru y compris ses parents qui n’écartaient pas que leur fils puisse commettre ces actes au vu des délits qu’il avait perpétrés durant sa jeunesse.Après avoir perdu son travail, le jeune marocain a décidé d’aller vivre en Belgique, où il a trouvé du travail. Pendant ce temps, son nom sera évoqué de nouveau aux Pays-Bas dans le cadre d’un vol de voiture.Heureusement, un agent de police avisé, qui savait que Boucharka avait élu résidence en Belgique, s’est rendu compte de l’erreur qui a bouleversé pendant des années la vie du jeune marocain.

Le NFI a par conséquent reconnu son erreur et envisage un dédommagement pour l’intéressé, indique-t-on.En 2012, les autorités néerlandaises ont versé quelque 23,1 millions d’Euros à 11.248 victimes d’erreurs judiciaires. Le nombre des demandes d’indemnisation a atteint plus de 12.000 alors qu’il ne dépassait pas 4.234, dix ans auparavant.

Actu-maroc.com  _____________________

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

Commentaires