PARTAGER

La peine capitale. C’est la sentence qui vient d’être prononcée par la Cour d’appel de Casablanca à l’encontre d’un homme qui avait tué un couple de juifs marocains.

Jardinier du couple, Mustapha R., était poursuivi pour « meurtre avec préméditation, vol qualifié et mutilation de corps ». En proie à de grandes difficultés financières et très dépendant des jeux de hasard, il avait en juillet 2016 assassiné Sam Tolédano et Vicky Benchetrit à leur domicile à Casablanca.

Après avoir tué les deux victimes, le jardinier a découpé leurs corps en morceaux avant de les disperser dans plusieurs endroits de Casablanca.

Dans un communiqué publié juste après la découverte des restes des corps, la DGSN expliquait que le vol était la principale motivation du meurtrier et que cette « affaire n’a aucun lien avec un quelconque acte terroriste ».

Commentaires