Pensions de retraite: Epilogue heureux pour les Marocains de Hollande

Pensions de retraite: Epilogue heureux pour les Marocains de Hollande

574
0
PARTAGER

Abdou Menebhi, acteur associatif marocain en Hollande n’en revient toujours pas. Contacté ce lundi 12 mai au sujet du verdict de la cour d’appel d’Utrecht annulant la décision gouvernementale concernant les pensions des veuves et enfants des employés marocains ayant travaillé en Hollande, il considère l’arrêté de la justice hollandaise d’exemplaire.

Sur quoi porte alors cette affaire qui a défrayé la chronique depuis janvier 2013 ? « Le gouvernement hollandais, influencé notamment par la vague de l’extrême droite a décidé dans un souci primaire de faire des économies d’opérer des retenues sur les pensions de retraite dévolues aux veuves et enfants d’ouvriers ayant travaillé aux Pays Bas, morts aujourd’hui et dont les ayantdroits avaient décidé de regagner leur pays d’origine. Pour le Maroc, c’état 40% de moins », nous explique Mohamed Ziad, un Marocain vivant en Hollande et membre de l’association hollandaise des droits de l’Homme.

Décision avec effet rétroactif

Le gouvernement d’Amsterdam justifié sa décision par le différentiel du niveau de vie entre les deux pays. « Si les bénéficiaires de la pension seraient restés en Hollande, le problème ne serait jamais posé », avait répliqué la défense du gouvernement hollandais.

Mais la justice n’a pas suivi le gouvernement dans son approche. Pour les juges, la pension est personnelle et chacun peut s’en servir là où il veut, explique M. Menebhi.

Pour rappel, l’affaire concerne quelque 900 veuves et près de cinq mille enfants. Le 22 août 2013, un premier jugement a été rendu en faveur des veuves marocaines appelant le gouvernement à annuler sa décision avec effet rétroactif. Et comme il fallait s’y attendre, le gouvernement a fait appel et c’est le tribunal d’Utrecht qui a donc hérité de l’affaire et a rendu son jugement définitif réconfortant les veuves et les enfants de Marocains ayant servi en Hollande.

Une faire similaire concerne les veuves des travailleurs turcs avait connu le même épilogue le 21 mars 2014 obligeant le gouvernement des Pays Bas à verser les pensions régulières à leurs ayant droit. « Le gouvernement d’Amsterdam n’a plus qu’à se soumettre à la décision de la justice et verser aux veuves marocaines les sommes injustement retenues des pensions depuis janvier 2013… C’est une victoire pour nous », relate M. Ziad.

 

 

Actu-maroc.com

Commentaires